Valère Corréard explicite chaque semaine dans une vidéo un point clé lié à l'environnement. Des idées simples et applicables par tous, pour un monde plus durable...

Des idées pour un monde plus durable
Des idées pour un monde plus durable © Getty / Patrick George

Cette série de vidéos est réalisée en partenariat avec Ushuaïa TV. Les tutoriels sont diffusés chaque samedi à 20h dans Ushuaïa le Mag, émission dont Valère Corréard est le rédacteur en chef.

Kit de survie pour des vacances en mode zéro déchet

Lorsque l’on a la chance de partir en vacances, on est vite amenés à augmenter significativement notre production de déchets une fois sur place. On improvise, on fait avec, on réfléchit moins et au final : on jette et on consomme des ressources, parfois inutilement. Alors certes, ne nous gâchons pas le plaisir….c’est le moment de lâcher prise, on va juste essayer de ne pas oublier la planète au passage avec cette devise : mieux vaut prévenir que guérir !

Comment être un internaute éco-responsable

Même si, quand on navigue en ligne, on ne sent pas d’odeur et on ne voit pas de fumée s’échapper de l’appareil qu’on utilise, nos pratiques d’internautes ont des effets bien réels : l’industrie du numérique représente environ 7% de la production mondiale d’électricité. 

On estime par ailleurs, que son impact sur le climat est à peu près équivalent au secteur de l’aviation ! Si vous ne voulez pas rester les bras croisés maintenant que vous savez ça, voici 3 pistes pour reprendre le contrôle et devenir un internaute éco-responsable.

2 roues pour changer de vie

Assisté électriquement ou pas, le vélo fait son grand retour en France depuis quelques années, en particulier pour tous les petits trajets du quotidien.

Il faut dire qu’il a de nombreux avantages : pas cher à entretenir et, bien souvent, à acquérir, il se gare facilement, nous donne l’occasion de faire de l’exercice régulièrement, et côté pollution…on peut difficilement faire mieux que le vélo traditionnel.

4 gestes pour (vraiment) lutter contre le changement climatique

Le changement climatique n’est plus un mirage évoqué par quelques experts et militants ...C’est désormais du concret, et un concret qui nous inquiète de plus en plus, sans qu’on sache toujours comment on peut agir, à notre niveau.

Si le soutien des pouvoirs publics, entreprises, associations est incontournable, nous avons aussi le pouvoir de changer les choses…à notre échelle, avec nos moyens.

Le minimalisme, source d’inspiration au quotidien ?

Pour certains, il serait né au Japon, pour d’autres c’est Epicure qui a mis le concept sur pied . Ce qui devrait mettre tout le monde d’accord : Gandhi a soutenu ce concept qui est aussi appelé « la simplicité volontaire ».

L’idée refait surface en ce début de XXIème siècle : réduire sa consommation et ses conséquences sur le plan personnel, environnemental et social….ce qui pose une question qui fait boum : le bonheur c’est être ou avoir ?

Pourquoi manger moins de viande

Mais oui, c’est vrai ça…pourquoi on nous répète si souvent qu’il faut manger moins de viande. C’est plein de protéines, on en mange depuis toujours et que vont devenir nos agriculteurs si son devient tous végétariens ?

STOP AUX CLICHÉS !

Manger moins ne veut pas dire plus du tout ! Mais regarder notre consommation les yeux dans les yeux, objectif : maîtriser et privilégier la qualité sur la quantité grâce aux économies réalisées.

Le commerce équitable mode d'emploi

Lorsque l’on achète un produit issu du commerce équitable, on s’assure que certains critères sont respectés :

  • Économiques : avec le paiement d’un juste prix pour une relation de long terme
  • Sociaux : avec des conditions de travail respectueuses des personnes
  • Environnementaux : avec une approche durable dans la production

Réduire sa consommation d'eau

Vous avez envie d’économiser de l’eau pour faire baisser votre facture, et puis, vous vous dites que cet élément naturel mérite un peu plus d’attention de votre part ? Rien de plus simple. Voici quelques gestes qui vont faire la différence.

Comment ralentir, quand tout s'accélère

Mais que s’est-il passé alors que nous attendions des machines qu’elles nous remplacent pour vaquer à nos loisirs, que la durée du temps de travail a régulièrement baissé depuis le début du XXème siècle ? Que se passe-t-il à l’heure où nous n’avons jamais été entouré d’autant de technologies censées nous faire gagner du temps et que nous n’avons jamais eu le sentiment d’en manquer autant. 

Surfer éthique sur le web

En moyenne, nous passons chaque jour plus de 4h30 à naviguer sur Internet. Eh oui, c’est beaucoup…vraiment beaucoup…Et la plupart de nos faits et gestes font l’objet d’une attention très particulière des fournisseurs de services divers et variés qui veulent en savoir le plus possible sur nous. Objectif : mieux nous connaitre pour aider des marques à mieux nous cibler !

Au passage, nous avons besoin de trouver des informations en ligne, nous utilisons donc aussi très fréquemment notre moteur de recherche préféré, et nous avons presque tous le même, d’ailleurs lui aussi aime bien tout savoir de nous !

Enfin, surfer sur la toile a un impact écologique non-négligeable mais qui ne se voit pas à l’œil nu !

La sobriété, la clé pour consommer responsable

Le point de départ est une prise de conscience. Chaque fois que nous achetons un objet neuf, on peut se rappeler qu’il a nécessité des matières premières, de l’énergie, des transports,...et qu’il engendrera une pollution certaine lorsqu’il deviendra un déchet. 

Acheter même lorsque ce n’est pas cher a des conséquences environnementales certaines durant toute la durée de vie du produit.

Comment réduire sa consommation électrique

Allumer une lumière, brancher un appareil électrique ou recharger un smartphone, ce sont des gestes devenus naturels et tout à fait ordinaires.   

Pour autant, cette énergie a un coût financier pour les particuliers et un impact écologique puisqu’elle est produite essentiellement grâce au nucléaire, mais aussi du charbon ou du pétrole.

L'électricité la plus verte est celle qu'on ne consomme pas !

L'électricité verte

L’électricité verte ou électricité renouvelable est produite grâce à la force de l’eau, du vent, les rayons du soleil ou même l’énergie générée par nos déchets. On parle alors d’énergie hydraulique, éolienne, solaire ou de la biomasse.

Elle est renouvelable car elle n’est pas produite à partir de matières dont le stock est limité par nature comme le pétrole et parce que son impact sur l’environnement est très limité.

Zéro déchet

Nous vivons dans une société où les déchets circulent à l’abri des regards. Pourtant, après avoir été enlevés au petit matin, il faut bien en faire quelque chose et autant dire que ça déborde !

Que peut-on faire au quotidien ?

Regarder les choses en face. Nos déchets ménagers sont le reflet de nos modes de consommation. Une société où trop de choses sont jetables, où on amasse nombre d’objets inutiles est une société qui ne tient pas la route…

Moins de plastique au quotidien

Il est partout, et alors qu’il a connu la gloire dans les années 60, le plastique est désormais dans le viseur des politiques publiques. Mais en attendant le grand soir d’un quotidien sans plastique, on peut tous agir pour en limiter sa consommation.

Do it yourself

Dans une société ou presque tout est jetable, un mouvement vient à la rescousse d’un modèle à bout de souffle qui crée autant de frustrations individuelles que de dégâts sur l’environnement : le do it yourself, ou faire soi-même en bon français.

Cette tendance est née à la fin des années 70 aux Etats-Unis, elle prône la débrouillardise, la récup’, la réparation ou encore la créativité plutôt que la consommation abusive.

La méditation pour tous

Vous passez trop de temps derrière les écrans ? Ils peuvent aussi vous aider à décrocher. Il ne vous reste plus qu’à trouver le maître Zen qui vous convient et les dix doigts de la main ne suffisent pas à compter le nombre d’applications pour smartphone qui vous proposent de découvrir la méditation.

Alimentation : comment faire pour un monde plus durable ?

Avec nos 1 460 repas par an et par personne, des petits gestes peuvent avoir de grands effets pour notre santé et la planète ! Moins gaspiller, privilégier des circuits-courts, et réduire sa consommation de viande. Des clés à portée de tous.

L'huile de palme : ses dangers pour la planète... et pour notre santé

Elle est partout : biscuits, dentifrice, pâte à tartiner, chocolat, glaces, biocarburants… La liste est (très) longue.

Mais voilà, ses effets sur la santé ne seraient pas vraiment positifs d’après de nombreuses études. Côté environnement, sa production est à l’origine de près de la moitié de la déforestation causée par l’agriculture intensive. Et ce n'est pas tout, l'huile de palme est également néfaste pour notre santé. 

Le crowdfunding : son fonctionnement, ses risques, son intérêt !

Donner pour la création d’un jardin partagé dans son quartier ou prêter à une société qui lance une gamme de cosmétiques BIO et éthique … c’est possible grâce au financement participatif !

Aller plus loin

🎧 Retrouvez Valère Corréard chaque semaine dans Social Lab, chronique qui donne uncoup de projecteur sur une tendance ou une initiative qui pourrait changer (un peu, beaucoup ou pas du tout) le monde et notre quotidien.

🎧 À écouter aussi : cet été, Valère Corréard faisait une émission d'une heure consacrée là aussi à des conseils pour un monde plus durable : Des idées pour demain.

Valère Corréard
Valère Corréard © Radio France / Christophe Abramowitz
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.