Provoquer des rencontres entre l’univers du cinéma et de la science, les penseurs et pionniers qui les inspirent, pour susciter réflexions et actions.

Festival Atmosphères
Festival Atmosphères © édition 2019

Depuis 9 ans, le Festival Atmosphères invite à questionner le monde, à s’émouvoir et à trouver des solutions pour un monde écologique et solidaire, aux côtés de citoyens, d’associations, d’artistes et de scientifiques de haut vol.

Festival international de cinéma dédié au développement durable, labellisé «Fête de la science», il est l’événement culturel grand public de référence en la matière avec plus de 14 000 participants chaque année et une audience nationale. Gratuit et accessible à tous par conviction, Atmosphères décrypte le monde de manière ludique et appelle au débat à travers toutes les formes d’art et de création : cinéma, spectacles, expositions, animations participatives...

Pour cette 9è édition, ce sont la chorégraphe Blanca Li et l’astrophysicien Jean-Pierre Bibring qui parraineront le festival.  Sébastien Folin, Président d’honneur d’Atmosphères 21, en sera l’animateur.

Films, débats, réalité virtuelle, expositions, ateliers, spectacles, happening participatif, etc. : le festival multiplie pendant 5 jours, les formats de rencontres avec le public - enfants, adolescents et adultes - pour faire circuler la connaissance, proposer des solutions et créer un imaginaire collectif autour d’un monde durable et désirable.

Jean-Pierre Bibring et Marie-Odile Monchicourt
Jean-Pierre Bibring et Marie-Odile Monchicourt / Pauline Maillet

Ouvrir l’horizon : une programmation artistique, scientifique et poétique 

Comme chaque année, une vingtaine de grands films, faisant écho aux problématiques contemporaines seront à découvrir, suivis de débats autour du règne des plantes, des vins bio et des cépages anciens, de la résistance des femmes dans l’univers de la mode et de la confection, etc. La Cordillère des songes de Patricio Guzman ; Vitis Prohibita de Stephan Balay ; Papicha de Mounia Meddour ; Little Joe de Jessica Hausner ; Made in Bangladesh de Rikita Shimi seront projetés. 

Une sélection de jeux vidéo éthiques permettra de tester de nouvelles approches environnementales et graphiques. L’exposition photo de Stéphane Granzotto emmènera le public à la découverte des cachalots, dont l’océanographe François Sarano parlera également. L’exposition Forever Wild de l’Institut Jane Goodall donnera à voir les espèces en voie de disparition. Nager avec des poissons au plus profond des océans ? Voler en compagnie de flamands roses ? Ce sera aussi possible en réalité virtuelle avec Wild Immersion

Afin de déclencher des vocations, les femmes scientifiques et leur contribution fondamentale à la recherche seront à l’honneur. Un forum et une exposition leur seront consacrés. L’astrophysicienne Hélène Courtois sera présente pour parler de son parcours avec les jeunes festivaliers.

VR
VR / Pauline Maillet

Qu’est-ce qu’on fait concrètement ? Tables rondes, ateliers et spectacles

L’urgence étant de faire bouger les lignes et de passer aux actions concrètes, le festival interrogera lors de plusieurs tables rondes : le vivant, les théories de l’effondrement entre déni et sidération, le rôle de la publicité dans un monde aux ressources limitées, l’avenir du tourisme ou encore de l’alimentation.

Et parce que l’appropriation de ces enjeux est fondamentale, les ateliers (scolaires et tout public) proposeront de mettre la main à la pâte pour découvrir la métrologie, les insectes et les oiseaux, la permaculture et les graines anciennes, mais aussi pour questionner les imaginaires de la biodiversité ou encore créer son propre Maskbook, artistique et anti-pollution ! 

Jeux vidéo
Jeux vidéo / Pauline Maillet

EVÉNÉMENT LE 11 OCTOBRE 2019 : LABoRIGINS  Demain ? Un défi pour Homa Sapiens ! vendredi 11 octobre, avec LabOrigins, conçu et animé par Marie-Odile Monchicourt

laborigins 2017
laborigins 2017 / E.Vivenot

Notre niche écologique et tous les êtres vivants qui la composent sont gravement menacés d’extinction. Nous allons devoir faire preuve, ensemble, de beaucoup d’intelligence et d’amour, pour en adoucir les conséquences. Pour cela, LabOrigins s’immisce, en images et en musique, dans la pensée des chercheurs et la sensibilité des artistes. 

Sébastien Bohler, neurobiologiste, rédacteur en chef de « Cerveau et Psycho », nous fera découvrir ce cerveau qui nous pousse à détruire notre planète et nous dira comment agir pour l’en empêcher. Gauthier Chapelle, biologiste, nous montrera que la nature est notre plus grande source d’inspiration, le duo Emma la Clown et le mathématicien Anatole Khelif nous offrira une vision très personnelle de ce monde en transition, François Léger ingénieur agronome et écologue, nous fera partager son expérience des fermes à grandeur humaine, Cyrille Lehn, pianiste, compositeur et improvisateur se rendra complice de nos émotions, Blanca LI, chorégraphe et danseuse, marraine du Festival et son partenaire Rubén Molina danseront un Flamenco à l’image de la toute puissante nature, Patrick Viveret, philosophe, nous invitera « à changer notre regard sur le monde, pour changer le monde ».

Faire émerger de jeunes talents et de nouveaux récits – Appel à candidature

Cet été, le Festival Atmosphères invite les cinéastes confirmés ou en devenir, à participer à son concours de synopsis présidé par Pierre Jolivet en partenariat avec l’ADEME, La Guilde Française des Scénaristes, Les Lecteurs Anonymes et Bonne Pioche Cinéma (clôture des inscriptions le 31 juillet) et à son concours de courts métrages « La Vie Rêvée » en partenariat avec Les Ecrans Terribles (clôture des inscriptions le 15 septembre). 

Le festival soutient la tribune « Résister et créer » écrite par Cyril Dion, lancée avec le Collectif « On est prêt » à l’occasion du festival de Cannes 2019.

Atmosphères
Atmosphères / Pauline Maillet
Atmosphère édition 2018
Atmosphère édition 2018 / Pauline Maillet
laborigins 2017
laborigins 2017 / E.Vivenot

Source Festival Atmosphères

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.