La série de reportages de la Terre au Carré s'arrête toute la semaine à Langouët, le village breton (quasi) 100 % écolo. Ce village de 600 habitants a notamment fait l'actualité en mai dernier, à la suite d'un arrêté municipal limitant l'épandage de pesticides sur sa commune.

Panneaux à l'entrée du village de Langouët. Le maire veut interdire l’usage des produits phytosanitaires à moins de 150 mètres des habitations et des bâtiments de travail.
Panneaux à l'entrée du village de Langouët. Le maire veut interdire l’usage des produits phytosanitaires à moins de 150 mètres des habitations et des bâtiments de travail. © Radio France / Sandy Dauphin

A moins d'habiter dans une grotte vous avez forcément entendu parler de son maire Daniel Cueff ces dernières semaines.
Il défraie la chronique depuis qu'il a pris son arrêté anti-pesticides, un couloir sans traitement de 150 mètres entre les maisons et les champs. Cet arrêté a été suspendu. Le tribunal administratif de Rennes doit se prononcer sur le fond de ce dossier lundi prochain, le 14 octobre.

Episode 1 : Tout commence à l'école

4 min

Langouët, le village quasi 100% écolo...

Par Sandy Dauphin
Thierry Le Duff, le cuisinier de l’école de Langouêt, la première cantine scolaire de France à proposer des repas 100% bio en 2004
Thierry Le Duff, le cuisinier de l’école de Langouêt, la première cantine scolaire de France à proposer des repas 100% bio en 2004 © Radio France / Sandy Dauphin

La petite commune de Langouët (Ile-et-Vilaine) de 602 habitants située à une vingtaine de kilomètres de Rennes a entamé sa transition écologique bien avant toute cette attention médiatique, il y a 20 ans et tout a commencé à l'école.
L'école maternelle et primaire de Langouët, ses panneaux photovoltaïques, son système de récupération d'eau de pluie pour la chasse d'eau des toilettes, son intérieur tout en bois, son potager et surtout, la première cantine de France à passer au bio il y a 15 ans. 

Episode 2 : Une maison écologique pour 200.000 euros

Suite de notre série de reportages à Langouët, laboratoire écologique. Depuis plusieurs années, cette commune d’Ile-et-Vilaine encourage la construction de logements plus "durables". 

Un nouveau projet de lotissement est en construction tout près du centre du village. Une jeune aménageuse bretonne tente de pousser la démarche environnementale le plus loin possible. Huit maisons en bois avec une très faible consommation énergétique, des panneaux solaires, un jardin partagé, pas d'éclairage public pour préserver la biodiversité. Visite de chantier avec Sandy Dauphin.

4 min

Episode 2 : Une maison écologique pour 200.000 euros

Par Sandy Dauphin
Après 10 ans dans le lotissement classique Anne-Maud, elle se lance dans de l'habitat durable.
Après 10 ans dans le lotissement classique Anne-Maud, elle se lance dans de l'habitat durable. © Radio France / Sandy Dauphin

« j’ai fait dix ans de lotissement classique, pour moi, ça perdait du sens par rapport à l’urgence climatique » Anne-Maud, cette aménageuse bretonne se lance dans de l'habitat durable.

Episode 3 :  les transports à Langouët 

Comment verdir les transports en zone rurale ? Comment se passer du tout voiture à la campagne ?
La crise des gilets jaunes a montré à quel point la question était sensible. Pas évident d'effectuer ses trajets du quotidien autrement qu'en voiture lorsqu'on n'habite pas en ville.
La commune de Langouët teste plusieurs solutions : une flotte de voitures en auto-partage dont une voiture électrique que les habitants peuvent louer à l'heure ou à la journée. La commune encourage également le co-voiturage. Et un groupe de travail réunissant citoyens et institutionnels planche sur un nouveau un système de location de voitures entre voisins.   
 

52 sec

Les transports à Langouët

Par Sandy Dauphin
Les petites annonces sur la fenêtre de la médiathèque le village met à disposition des habitants une voiture électrique en location.
Les petites annonces sur la fenêtre de la médiathèque le village met à disposition des habitants une voiture électrique en location. © Radio France / Sandy Dauphin

Episode 4 : Langouët vise l’autonomie électrique 

Dernier volet de notre série de reportages consacrés au village de Langouët, véritable laboratoire écologique en Bretagne.

Le village veut produire et consommer sa propre électricité verte. Il lance l'un des premiers projets d'autoconsommation collective en France.

Cela fait en revanche longtemps que la commune mise sur les énergies renouvelables. Elle a été la première en Bretagne à installer des panneaux photovoltaïques sur le toit des bâtiments municipaux, c’était en 2003 sur le toit de l’école. 

 Daniel Cueff, maire de Langouët, dans son bureau à la mairie
Daniel Cueff, maire de Langouët, dans son bureau à la mairie © Radio France / Sandy Dauphin

"Nous souhaitons produire autant d'énergie que nous consommons. C'est un projet politique. La politique ce n'est pas pour refaire ce qu'on fait déjà sinon ça ne sert à rien, ça ne fait pas avancer la société, pas avancer la technologie, ni les problématiques d'environnement et de santé"

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.