Le youtubeur Vincent Verzat est à Katowice en Pologne pour suivre la COP24. Un reporter qui parle aux jeunes, pour leur expliquer les enjeux environnementaux, de transition énergétiques, et des émissions de gaz à effet de serre.

Vincent Verzat
Vincent Verzat © Capture d'écran

Le Youtubeur Vincent Verzat s'exprime régulièrement sur sa chaîne Partager c'est sympa, et a monté le site il est encore temps, pour aiguiller ceux qui veulent agir à leur manière contre le réchauffement climatique. 

"En trois clics, n'importe qui de motivé peut prendre les choses en main face à l'inaction climatique" dit le site, et cela "peut permettre qu'on remporte des victoires dans les prochaines semaines et dans les prochains mois !"

Vincent Verzat se veut très optimiste, même s'il constate par lui-même, en direct de Katowice, que les États ne font pas beaucoup bouger les choses. Il tient un discours assez pédagogique et très engagé, dans un style et avec un ton enjoué, propice à convaincre les 15-20 ans. 

Dans cette Pologne, "chargée de charbon", l'attitude des pays, il trouve que "c'est abusé". 

"Je sais pas si tu te rappelles comment l'écologie est entrée dans nos vies, c'était avec un geste simple, éteindre la lumière, le geste de la sobriété." lance-t-il aux internautes. Pour finir sa dernière vidéo par un "alors ramène-toi sur le site Il est encore temps". 

Ce programme fait partie des projets qui ont bénéficié d'un soutien du CNC car pour sa présidente Frédérique Bredin, "s'inventent sur Youtube aujourd'hui, de nouvelles formes de création par l'image, de nouveaux langages, qui nous ouvrent de nouveaux horizons". 

Une prise de conscience de la planète internet

Vincent Verzat n'est pas le seul à vouloir dépoussiérer la communication au sujet du climat. Des youtubeurs spécialistes d'environnement occupent la toile depuis quelques années, comme Professeur Feuillage, et les influenceurs et influenceuses dans tous les domaines ont été invités à participer à l'opération #onestprêt

Vincent Verzat a fait partie de cette opération pour participer au grand sauvetage de la planète. Chaque semaine, jusqu'au 15 décembre, un ou une youtubeuse ont lancé un défi aux internautes.

L'un des derniers défis a été lancé par Norman : "écrivez à votre maire pour que des repas végétariens soient servis dans les cantines de France", a t-il demandé, car l'alimentation a un très fort impact sur le climat. 

Professeur Feuillage, le plus en pointe sur les questions d'environnement a demandé à tous de baisser le chauffage : "Le chauffage représente deux tiers de la consommation d'énergie d'un foyer sur l'année. Un degré de moins, c'est 7% d'économies d'énergie !". 

L'organisatrice de cette opération Magali Payen estime à 35 millions le nombre de vues pour les posts et vidéos. 

La campagne des youtubeurs #onestprêt repose sur l'idée qu'il faut que 3,5 % de la population (soit 2,5 millions de personnes en France) fassent quelque chose pour inverser la tendance du réchauffement climatique. 

1 min

Un youtubeur en direct de la COP24

Par Sandy Dauphin

> ECOUTEZ LE PODCAST DE RADIO FRANCE "AGIR POUR MA PLANÈTE" :

À l'occasion de la COP24, retrouvez toutes les émissions et les chroniques sur le changement climatique, par les antennes de Radio France. Quel est l'impact du réchauffement climatique sur l'environnement ? Quels dangers, quelles solutions ? À retrouver sur iTunes, sur Deezer ou en fil RSS.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.