INFOGRAPHIE - D'après le rapport de l'Agence européenne pour l'Environnement dévoilé ce lundi, Chypre arrive tout en haut du classement, devant l'Autriche et la Grèce. Résultats médiocres pour la France, où 2% des sites de baignade comportent une eau de mauvaise qualité.

La plage de Potamos, en Crète
La plage de Potamos, en Crète © AFP / Nicolas Economou

Où se piquer une tête cet été tout en ayant la certitude de s'immerger dans une eau la plus pure possible ? L'Agence européenne pour l'environnement a publié ce lundi son rapport sur la qualité des eaux de baignade. Et bonne nouvelle : celle-ci est en constante progression.

L'an dernier, 22 295 lieux de baignade ont été contrôlés en Europe, en y recherchant la présence de bactéries indiquant pollution provoquée par les eaux usées ou le bétail. Il ressort de ces analyses que 84,6% d'entre eux sont de qualité "excellente", selon l'Agence européenne pour l'environnement. Soit une hausse de plus de deux points, dans les zones côtières comme dans les terres. 

Les excellents résultats de Chypre, Malte, la Grèce et la Croatie

Tout en haut du tableau : Chypre (99% d'eaux d'excellente qualité), suivie de l'Autriche, Malte, la Grèce et la Croatie. Ex-aequo avec le Danemark, l'Italie et l'Espagne sont huitièmes (88%). La France, quant à elle, se contente d'une médiocre 18e place : 80% de ses eaux sont d'excellente qualité, 16% de bonne ou suffisante qualité, et 2% insuffisantes. 

C'est en Albanie que la qualité de l'eau est globalement la moins bonne. Dans près de 6% des cas, elle est jugée insuffisante. Néanmoins, la construction d'usines de retraitement des eaux a permis d'améliorer nettement la situation ces quatre dernières années.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.