Un minuscule scarabée, récemment décrit par un entomologiste, vient d'être baptisé du nom de la jeune activiste Greta Thunberg, une manière pour le scientifique de rendre hommage au combat écologiste de la suédoise. Comme elle, d'autres personnalités - réelles ou fictives - ont donné leurs noms à des animaux.

"Neopalpa donaldtrumpi", nommée en référence... à la coupe de cheveux du président américain. Un air de famille ?
"Neopalpa donaldtrumpi", nommée en référence... à la coupe de cheveux du président américain. Un air de famille ? © Wikimedia CC

"Personne n'est trop petit pour faire la différence." Cette phrase, c'est le titre du recueil de discours édité par Greta Thunberg en mai 2019. "You are never too small to make a difference", c'est aussi la phrase qu'a choisie le Muséum d'histoire naturelle de Londres, le 25 octobre, pour annoncer qu'une nouvelle espèce de coléoptère venait d'être nommée en hommage à Greta Thunberg, "en reconnaissance de son combat pour l'action climatique et la protection de la nature".

"Nelloptodes gretae" est un minuscule scarabée de moins d'un millimètre de long, sans yeux ni ailes, collecté à Nairobi dans les années 60, et jamais décrit jusqu'alors. C'est l'entomologiste anglais Michael Darby qui a découvert et étudié récemment ce petit coléoptère dans la réserve de la collection du musée londonien. "Je suis vraiment un grand fan de Greta", explique le scientifique sur le site du muséum. "C'est une excellente militante pour la protection de la planète, elle le fait vraiment bien, alors j'ai pensé que [cette découverte] était une bonne opportunité pour reconnaître cela."

"Il y a tellement d'espèces à décrire qu'il faut être imaginatif"

Le charmant "nelloptodes" n'est pas le seul insecte à avoir hérité du nom d'une célébrité. Cette pratique cocasse est même "très fréquente", explique François Lasserre, entomologiste, auteur et vice-président de l’OPIE (office pour les insectes et leur environnement). 

"Le nom scientifique est censé décrire quelque chose de l'animal. Mais les insectes sont si nombreux, on en découvre tellement tous les jours, qu'au bout d'un moment, on ne peut pas donner un nom scientifique qui corresponde à leurs caractéristiques physiques ; plein d'insectes se ressemblent énormément." Alors les spécialistes s'amusent. "Il y a tellement d'espèces à décrire qu'il faut être imaginatif."

Des références à la musique...

Il y a par exemple cette guêpe microscopique, "aleiodes shakirae", du nom de la célèbre chanteuse colombienne. Les entomologistes à l'origine de ce nom fournissent cette explication savoureuse : "Comme le parasitisme pratiqué par cette espèce conduit la chenille-hôte à bouger et onduler son abdomen, et que Shakira est connue pour sa danse du ventre, ce nom semble particulièrement approprié pour cette espèce."

Toujours dans le registre musical, citons cette crevette : "synalpheus pinkfloydi", en hommage au groupe de pop psychédélique Pink Floyd. Le crustacé possède une pince rose de grande taille par rapport à son corps, qui produit un son assourdissant lorsqu'elle claque, capable d’assommer les proies. 

La "crevette Pink Floyd", découverte en 2017
La "crevette Pink Floyd", découverte en 2017 / Arthur Anker, Oxford University Museum of Natural History

D'autres poussent l'hommage encore plus loin, comme l'atteste cette description groupée de quatre espèces de libellules du Brésil, de type "heteragrion" : "heteragrion freddiemercuryi", "brianmayi", "rogertaylori" et "johndeaconi". Oui, vous avez bien compris : le nom des quatre membres du groupe Queen ! Ici, l'explication est simple : elles ont été nommées ainsi en 2013, à l'occasion du quarantième anniversaire du mythique groupe britannique, qui sortait son premier disque en 1973.

Au cinéma...

Preuve que les scientifiques ne manquent pas d'humour, on peut aussi mentionner "agra schwarzeneggeri", un scarabée du Costa Rica découvert en 2002. Comme son nom l'indique, il fait référence à l'acteur à la musculature sur-développée Arnold Schwarzenegger, à cause "du fémur médian remarquablement développé des mâles, en forme de biceps, faisant penser au physique de l'acteur", expliquent les scientifiques.

L'univers de la saga Harry Potter a aussi largement inspiré les entomologistes. Il y a, par exemple, la guêpe "ampulex dementor", du nom des Détraqueurs (dementors en anglais), ces redoutables créatures qui, dans l'univers de J.K Rowling, aspirent l'âme de leurs victimes jusqu'à les laisser dans un état végétatif. De même, cette guêpe peut "zombifier" ses proies, des cafards, en une seule piqûre.

Il existe aussi une araignée minuscule, que l'on trouve en Inde, et que les chercheurs ont baptisée "eriovixia gryffindori". Explications des chercheurs : "Cette araignée à forme très particulière tire son nom du Choixpeau magique, objet enchanté appartenant au sorcier (fictif) Godric Gryffondor, l'un des quatre fondateurs de l'école de Poudlard, issu de l'imagination extraordinaire de J.K Rowling [...] Une ode à l'autrice, pour la magie perdue et retrouvée, dans un effort d'attirer l'attention sur le monde des invertébrés, fascinant mais souvent négligé."

Ou encore à la politique

Comme le reste de la population, les scientifiques sont influencés par l'actualité. En atteste la découverte d'un papillon de nuit américain, prénommé en 2017 "neopalpa donaldtrumpi", moins d'un an après l'élection de l'actuel président des États-Unis. Selon son découvreur, le Canadien Vazrick Nazari, la tête du papillon rappelle la coupe de cheveux du président.

Le "papillon Donald Trump", dont la "coiffure" rappelle celle du chef d'État américain
Le "papillon Donald Trump", dont la "coiffure" rappelle celle du chef d'État américain / Vazrick Nazari, Wikimedia Commons

Amusants ou insolites sur le moment, ces noms peuvent cependant finir par perdre de leur charme... L'entomologiste français François Lasserre évoque une "anecdote un peu particulière : en 1937, un scientifique a donné le nom de "hitleri" à un insecte, en référence à Hitler, deux ans avant le début de la Seconde Guerre mondiale. Et depuis, ce coléoptère est chassé pour être épinglé dans des collections..."

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.