Une baleine grise originaire du Pacifique Nord s’est retrouvée en Mer Méditerranée à des milliers de kilomètres de son habitat naturel. Depuis plusieurs jours, la baleine cherche la sortie. Elle a longé toute la côte française, mais elle est très amaigrie.

Une baleine grise originaire du Pacifique Nord s’est retrouvée en Mer Méditerranée à des milliers de kilomètres de son habitat naturel
Une baleine grise originaire du Pacifique Nord s’est retrouvée en Mer Méditerranée à des milliers de kilomètres de son habitat naturel © Renaud Dupuy de la Grandrive

Les passionnés qui suivent son périple au jour le jour l’ont surnommé Waly, le baleineau de sept mètres de long, a été repéré ce jeudi 6 mai à Argelès dans le Golfe du Lion. D’abord observé au Maroc en avril, le cétacé a traversé la Méditerranée vers l’Italie, avant d’arriver en France, sur la Côte d'Azur. Il a longé le littoral en direction de l’Espagne pour chercher la sortie vers l’océan, explique Eric Hansen directeur de l’Office français de la biodiversité (OFB) pour la région Provence-Alpes-Côte d’Azur : "Il est vraiment très près du bord. On voit qu’il cherche un passage. C’est comme cela qu’il s’est retrouvé dans des ports pour voir s’il y avait des débouchés, avant de faire demi-tour. Sa stratégie va sûrement être payante car, en continuant, il va forcément retomber sur le détroit de Gibraltar d’ici une semaine".    

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

L'Office français de la biodiversité a lancé un appel pour que toute personne ayant observé le cétacé fasse un signalement. Les multiples repérages ont permis de retracer le trajet de Waly le long des côtes françaises. 

Carte de signalements du baleineau Waly enregistrés par l’OFB sur les côtes de Méditerranée française
Carte de signalements du baleineau Waly enregistrés par l’OFB sur les côtes de Méditerranée française / Laure Verneyre, directrice déléguée façade Méditerranée à l’OFB

Le réchauffement climatique serait en partie à l'origine de cette errance

Cette baleine grise n’a rien à faire en Méditerranée. Son milieu naturel se trouve à des milliers de kilomètres, dans le Pacifique Nord où elle voyage habituellement entre la Basse-Californie et l’Alaska.

Le scénario le plus probable selon l'OFB est qu’elle soit passée du Pacifique Nord à l’Atlantique Nord à cause du réchauffement climatique , par un passage libéré par la fonte des glaces. "Cette jeune baleine inexpérimentée a pu faire une erreur de direction. En prenant le mauvais chemin, elle a atterri en Atlantique, avant de descendre vers le détroit de Gibraltar", explique Eric Hansen.   

Amaigrie, ses chances de survie sont faibles 

La baleine, très maigre, a consommé presque toute sa réserve de graisse d'après les photos aériennes. Originaire du Pacifique Nord, cette baleine grise se nourrit d’invertébrés qu’elle trouve dans les fonds vaseux, or les scientifiques ne savent pas si elle a trouvé une nourriture de substitution en Méditerranée. "Ce qui est sûr, c’est qu’on l’a toujours vue en déplacement, jamais en recherche de nourriture" explique Eric Hansen de l’Office français de la biodiversité. 

Waly devrait quitter les eaux françaises dans la nuit du jeudi 6 mai au vendredi 7 mai pour arriver en Espagne. Mais même si la baleine grise parvient à quitter de la mer Méditerranée, elle n’est pas sortie d’affaire, il lui restera quelques 20.000 kilomètres à parcourir avant de retrouver son milieu naturel.

Parviendra-t-elle à rentrer chez elle ? Difficile à dire car le cétacé n’est pas équipé de balise, il pourrait donc un jour couler à pic dans l’océan sans que l'on sache s’il a retrouvé sa route. Beaucoup de passionnés qui suivent au jour le jour le périple du baleineau se demandent comment sauver Waly. C’est très difficile, répond Eric Hansen : "On nous a bien demandé pourquoi on ne transportait pas Waly directement dans le Pacifique Nord. Mais c’est impossible, on ne peut pas déplacer une baleine grise comme ça. La mettre en soute et la renvoyer, ce n’est pas possible". 

Thèmes associés