Depuis le début du confinement, nous passons beaucoup de temps le nez à la fenêtre. La Maison européenne de la photographie lance justement un concours sur le thème de "la fenêtre ouverte".

La fenêtre, pour ce qu'elle nous montre de la vie à l'extérieur et pour la lumière qu'elle amène à l'intérieur
La fenêtre, pour ce qu'elle nous montre de la vie à l'extérieur et pour la lumière qu'elle amène à l'intérieur © Getty / Westend61

En plein confinement, la fenêtre ouvre sur le désir d’horizon, le désir d’un ailleurs, aujourd’hui inaccessible. La fenêtre a toujours inspiré les écrivains et les artistes, Vermeer, Rembrandt, Monet, Matisse, Duchamp, Magritte, Hopper. Car elle est un objet métaphorique, intermédiaire entre l’espace extérieur et le dedans, le privé. Pour l'occasion (et parce qu'on passe beaucoup de temps à regarder par la fenêtre en ce moment), La Maison européenne de la photographie lance un concours sur le thème de "la fenêtre ouverte". Ça se passe sur Instagram et vous pouvez poster vos photos avec le hashtag #FenêtreOuverte, en identifiant le compte @mep.paris.

La fenêtre, vecteur de lumière

C’est la photographe Marguerite Bornhauser qui lance ce concours photo. "La fenêtre inspire des choses extrêmement différentes selon les photographes", explique-t-elle. "Moi la fenêtre je l'utilise comme un vecteur de lumière, c’est-à-dire que je ne vais jamais faire des photos à travers ma fenêtre mais plutôt de la lumière qui rentre à l'intérieur de mon appartement par la fenêtre."

"Il y a plein de moyen d'utiliser la fenêtre", décrit Marguerite Bornhauser. "On peut l'ouvrir, la fermer, fermer les volets. La fenêtre c'est effectivement le seul moyen qu'on a aujourd'hui de communiquer avec l'extérieur, ça parle aussi beaucoup de l'intérieur des gens." 

Vous êtes donc invités à mettre en scène une fenêtre et à l’utiliser comme le cadre de vos rêveries photographiques.  

View this post on Instagram

L'art du quotidien #confinement #jour3

A post shared by Emilie B. (@emilie.1000.volts) on

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.