KRAR COLLECTIVE : Dirigé par Temesgen Zeleke, un ancien élève de la légende de l'Ethio jazz Mulatu Astatke, le Krar Collective joue une musique roots et funky, basée sur la musique traditionnelle Ethiopienne avec des modes éthérés et des rythmes hypnotiques. Le "Krar" ( lyre acoustique traditionnelle) est associé avec la tradition des troubadours azmari. Electrifié, dans les mains de Zeleke, il se transforme en guitare de rock . Accompagné simplement par Grum Begashaw à la batterie kebero traditionnelle et par la voix éblouissante de la chanteuse Genet Assefa à la tete du groupe, le trio central du Krar Collective crée un son étonnant. La critique les a nommés "les White Stripes Ethiopiens". Temesgen Zeleke: krar,voix - Genet Assefa: voix - Grum Begashaw: percussion AKALE WUBE Akalé Wubé est un groupe parisien dévoué corps et âme à la cause du groove éthiopien des années 60/70. Depuis sa création en 2009, Akalé Wubé explore avec passion et acharnement les trésors musicaux de la Swingin' Addis, découverts comme il se doit sur les compilations “Ethiopiques” éditées chez Buda Musique. Après plusieurs années à s'immerger dans un répertoire unique, à se construire un son à coup d'arrangements aventureux et de compositions originales ; après moult collaborations, deux disques, plus de deux cents concerts et un séjour en Éthiopie, Akalé Wubé propose aujourd'hui sa version personnelle et puissante d'une Éthiopie fantasmée. Ainsi, le groupe se plaît à inventer des passerelles entre l'éthio-jazz et les musiques d'Afrique de l'Ouest des seventies (afrobeat), la Jamaïque (reggae), ou encore la scène new-yorkaise des années 2010 ; un foisonnant melting-pot avec un fil conducteur en forme d'obsession : parler aux pieds avant de parler à la tête, ce que d'aucuns appellent le groove, le swing, ou encore “jawa jawa” en Amharique... Paul Bouclier : trompette, percussions, krar / Etienne de la Sayette : sax, flûtes / Loïc Réchard : guitare / Oliver Degabriele : basse / David Georgelet : batterie

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.