Albert Schweitzer (1875-1965) a construit une œuvre singulière qui, cinquante ans après sa disparition, déconcerte encore aujourd’hui par son aspect protéiforme. Déconcertante, son œuvre l’est par les voies empruntées, qui s’entrecroisent et dialoguent tout au long de sa vie : musique, théologie, philosophie, médecine humanitaire. Construite autour de ces thèmes, l’exposition mettra en valeur une pensée et une œuvre qui, provoquant débats et controverses, n’ont rien perdu de leur substance.

Grâce aux fonds de la BNU, des Archives centrales Albert Schweitzer de Gunsbach ainsi que des institutions partenaires, l’exposition permettra de découvrir des documents rarement sinon jamais présentés au public : des ouvrages, des manuscrits, des photographies, des objets du quotidien de l’hôpital de Lambaréné, mais aussi des enregistrements audio et vidéo, grâce aux archives de l’INA.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.