Jessica Serra est éthologue, elle est spécialisée dans le comportement des chats. Invitée au micro de Daniel Fiévet dans "Du vent dans les synapses", elle est revenue sur le statut particulier du félin dans l'Egypte antique... et la victoire étonnante du roi perse Cambyse II.

Un archéologue égyptien nettoie la statue de chat assis en bronze égyptien antique , près de la pyramide du roi Userkaf dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire.
Un archéologue égyptien nettoie la statue de chat assis en bronze égyptien antique , près de la pyramide du roi Userkaf dans la nécropole de Saqqara, au sud du Caire. © Getty / Khaled Desouki

"On parle de "l'âge d'or du chat" tellement le chat était adoré par les Égyptiens de l'Egypte antique" explique Jessica Serra. "Il avait réellement une place unique au sein de la société. Cet animal était très respecté, il était représenté par la déesse Bastet, qui était une déesse à tête de chat (qui incarnait la protection du foyer, la maternité) et qui était adulée du peuple. 

Par exemple, on sait que dans la ville de Bubastis (ou Tell Basta), il y avait pas loin de 700 000 pèlerins qui se réunissaient chaque année pour honorer leur déesse à tête de chat. 

Au-delà de ça, le chat avait une place très particulière puisque lorsqu'il mourait, les familles de ce chat-là notamment marquaient le deuil.  Ils exprimait ce deuil pendant une période qui pouvait aller jusqu'à 70 jours. Les propriétaires d'ailleurs de ce chat pouvaient même se raser les sourcils, c'est dire que finalement, on n'avait pas honte d'aimer cet animal momifié". 

L'éthologue poursuit : "Lorsque le roi perse Cambyse II essayait de conquérir l'Egypte, il a eu cette idée incroyable d'attacher des chats aux boucliers de ses soldats. Devant ce spectacle effroyable, les Égyptiens n'ont pu rien faire. Désemparés par l'idée de pouvoir faire du mal à des chats, les villes égyptiennes tombèrent aux mains de ce roi pour le moins sauvage. 

L'Histoire nous montre qu'effectivement, le statut du chat était tellement particulier à cette époque qu'il a pu même changer le cours de l'histoire de l'humanité.

Rencontre entre Cambyse II, roi achéménide de l'empire Perse de 529 à 522 av JC (surtout connu pour avoir conquis l'Egypte) et Psammétique III, pharaon de -526 a -525 (qui perdra son pays au profit du premier). Peinture de Adrien Guignet (1816-1854)
Rencontre entre Cambyse II, roi achéménide de l'empire Perse de 529 à 522 av JC (surtout connu pour avoir conquis l'Egypte) et Psammétique III, pharaon de -526 a -525 (qui perdra son pays au profit du premier). Peinture de Adrien Guignet (1816-1854) © AFP / Photo Josse / Leemage

Aller plus loin

🎧 ECOUTEZ | Du vent dans les synapses avec Jessica Serra : Dans la tête des chats

📖 LIRE | L'éthologue Jessica Serra est l'auteur d'un livre : Dans la tête d'un chat

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.