poilu
poilu © Reuters

Alors que nous célébrons demain l'armistice de la Première Guerre Mondiale, les particuliers qui détiennent des archives personnelles de cette époque sont priés de se faire connaître.

Jusqu'au 16 novembre, les particuliers qui détiennent des archives personnelles, des correspondances ou des documents relatifs à la Grande Guerre 14/18 sont invités à participer à "la Grande collecte", destinée à numériser ces témoignages pour les sauver de l'oubli.

Ils peuvent les apporter dans une cinquantaine de points de collecte répartis dans toute la France. Vous trouverez la liste sur le lien suivant: http://centenaire.org/fr/la-grande-collecte

Mais pour beaucoup, ces objets restent trop précieux pour les confier. C'est le cas par exemple d'Yvon Flament, un habitant de Méréville en Lorraine. Son grand-père Henri a été envoyé au Front en 1918. Il en a rechappé, et il a pu raconter à son petit-fils ce qu'il a vécu. Il lui a meme donné deux objets très symboliques.

Reportage de Mohand Chibani.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.