Pour saisir l'alchimie radiophonique de ces deux antonymes, un entretien avec Stéphane Michaka, auteur de "La Vie secrète de William S." sur France Inter ce 3 septembre à 21h.

L'écrivain Stéphane Michaka, auteur de la fiction "Les Vies secrètes de William S."
L'écrivain Stéphane Michaka, auteur de la fiction "Les Vies secrètes de William S." © Anne-Sophie Pharès

Comme l'Histoire regorge d'événements, de personnages et de thèmes variés ! Ce n'est pas Stéphanie Duncan qui nous contredira, elle qui, de saison en saison, nous emmène à la (re)découverte d'épisodes historiques passionnants, par la magie du son, des voix, de la musique et des bruitages, dans son émission Autant en emporte l’Histoire !

Sur France Inter, voici donc une rentrée sous le signe du théâtre pour Autant en emporte l'Histoire, avec la fiction radiophonique La Vie Secrète de William S. sur un texte écrit par Stéphane Michaka, auteur talentueux auquel nous avions déjà consacré une page en novembre 2016 sur le site de France Inter, Stéphane Michaka : "Les oreilles, pour moi, c’est aussi les yeux", article où l’auteur nous livrait déjà son goût profond pour l’écriture radiophonique.

Une fiction historique, c’est avant tout l’Histoire, qui s’écrit en fouillant dans les livres, les documents et les archives ; Stéphane Michaka a une prédilection pour l’Histoire anglaise et pour William Shakespeare en particulier.

La licence poétique

Stéphane Michaka nous donne à comprendre que le respect de l’Histoire n’interdit pas la fameuse « licence poétique » et nous décrit l’exemple d'un des personnages de sa fiction, celui d'Emilia Bassano :

Stéphane Michaka :

Il est très probable que Shakespeare ait connu Emilia Bassano, et possible qu'il ait eu une liaison avec elle ou en ait été amoureux. Plusieurs commentateurs voient en elle la "dark lady" des Sonnets qui circulent dès 1598 et sont publiés en 1609.

La réalité historique est toute autre, puisque mariée à Alfonso Lanier, musicien de la Reine, c’est en 1611, sous le nom d'Emilia Lanier qu'elle publie un recueil de poèmes Salve Deus Rex Judaeorum (Ave Dieu, Roi des Juifs), qui se trouve être l’un des premiers recueils de poésie écrit par une femme et publié en Angleterre.

Nous verrons avec quelle extraordinaire sensibilité Stéphane Michaka, l'auteur et Céline Milliat-Baumgartner, la comédienne, donnent voix à ce personnage féminin dans la fiction radiophonique diffusée ce dimanche 3 septembre 2017 dès 21h sur France Inter.

Céline Milliat-Baumgartner et Thibaut Lacour reçoivent les indications de jeu de la réalisatrice Juliette Heymann (au fond à droite)
Céline Milliat-Baumgartner et Thibaut Lacour reçoivent les indications de jeu de la réalisatrice Juliette Heymann (au fond à droite) © Radio France / Stéphane Michaka

Le personnage de William S.

Stéphane Michaka :

Plus un personnage est obscur et plus il est facile de le réinventer.

Pour brosser le portrait de William S., l’exercice littéraire se révèle d’autant plus savoureux que l’existence du dramaturge William Shakespeare bénéficie de larges zones d’ombre, ce dont Stéphane Michaka se réjouit :

Dans la fiction radiophonique La Vie secrète de William S., le comédien et metteur en scène Florian Goetz interprète le personnage de William S.

Florian Goetz est la voix de Shakespeare dans la fiction "La Vie secrète de William S."
Florian Goetz est la voix de Shakespeare dans la fiction "La Vie secrète de William S." © Radio France / Stéphane Michaka

L’homme ordinaire

L'écrivain Stéphane Michaka évoque Shakespeare comme un dramaturge amoureux de la langue, un créateur de mots, mais aussi un auteur en totale empathie avec son prochain, parfois différent mais au fond, « homme ordinaire », c'est-à-dire un homme comme les autres.

Dans toute l'œuvre de Shakespeare, cette notion d' «homme ordinaire » se trouve extrêmement récurrente.

Stéphane Michaka :

L'adjectif "ordinaire" tel que je l'utilise dans ma fiction n'est donc pas un anachronisme à l'époque de Shakespeare.

Portrait de William Shakespeare (1564-1616)
Portrait de William Shakespeare (1564-1616) © AFP / Daniel Reinhardt - DPA

À travers son œuvre dramaturgique, l’auteur érudit qu’est William Shakespeare se fait chroniqueur de son temps :

Une tragédie historique…

L’Histoire du temps élisabéthain indique qu’en 1594, Rodrigo Lopez, médecin de la Reine, est soupçonné de tentative d’empoisonnement sur Elisabeth I.

Arrêté le 1er janvier, il est déclaré coupable en février et exécuté début juin de la même année.

L'événement a pu retentir dans l'esprit du dramaturge Shakespeare et faire naître le personnage de Shylock dans la comédie Le Marchand de Venise, écrite deux ans plus tard.

… une comédie au théâtre

En 1598, la comédie de Shakespeare Le Marchand de Venise est inscrite sur le Registre des Libraires avec la mention ajoutée Le Juif de Venise. Si elle n'a jamais été publiée sous ce titre, les membres de la célèbre troupe ont pu utiliser les deux appellations.

Dans cette comédie, le juif Shylock présente des ambiguïtés et le personnage se révèle d’une extrême complexité.

Stéphane Michaka :

Le génie de Shakespeare et sa prodigieuse capacité d'empathie transforment le stéréotype raciste en une figure universelle qui permet l'identification des spectateurs.

En tout cas, le génie de la fiction La Vie secrète de William S., tient à la vertigineuse révélation d’une mise en abyme de la comédie shakespearienne dont nous suivons les répétitions et des personnages de la réalité historique qui traversent le récit.

Le studio, un moment fort

Pour l'écrivain, Stéphane Michaka, la saison solitaire de l'écriture s'ouvre sur celle, collective, de l'enregistrement de la fiction, auquel il tient toujours à assister :

Le luth comme ambiance pour une scène de la fiction au temps de la Cour d'Elisabeth I
Le luth comme ambiance pour une scène de la fiction au temps de la Cour d'Elisabeth I © Radio France / Stéphane Michaka

Dans ce studio insonorisé de la Maison de Radio France, auteur, réalisateur, comédiens, bruiteurs, assistant de réalisation, techniciens du son, mais aussi la productrice-animatrice, Stéphanie Duncan, et, cette fois-ci, la musicienne joueuse de luth, Camille Arbouz-Demorgon, enregistrent en quelques heures la fiction du dimanche soir pour France Inter.

Pour savourer en avant-première cette fiction La Vie secrète de William S. écoutez un extrait, celui de la rencontre entre Emilia Bassano et William S.

Les comédiens Céline Milliat-Baumgartner et Florian Goetz enregistrent la rencontre entre Emilia et Will
Les comédiens Céline Milliat-Baumgartner et Florian Goetz enregistrent la rencontre entre Emilia et Will © Radio France / Stéphane Michaka

Vous pourrez écouter La Vie secrète de William S. ce dimanche 3 septembre 2017 de 21h à 22h sur les ondes de France Inter ou sur franceinter.fr.

Une émission que vous pouvez réécouter ou podcaster. L'émission possède également une page facebook sur laquelle vous êtes invités à réagir !

Une biographie de Shakespeare

Stéphane Michaka a beaucoup apprécié la lecture de l'ouvrage Will le Magnifique ou [Will in the World] de Stephen Greenblatt, auteur américain, fondateur du néo-historicisme. Cet essai littéraire, traduit par Marie-Anne de Béru, est paru en janvier 2016 aux éditions Libres Champs chez Flammarion.

Il s’agit d’une véritable enquête sur la personne de William Shakespeare, comme jeune provincial débarqué à Londres dans les années 1580 et devenu rapidement le plus grand dramaturge de son temps.

Shakespeare sur France Inter

Dans son émission La Récréation de décembre 2016, (rediffusion du mois de septembre) intitulée tout simplementWilliam Shakespeare, le producteur-animateur Vincent Josse évoque le dramaturge qui est toujours autant d'actualité quatre cents ans après sa mort.

Dans son émission La Marche de l'Histoire, diffusée en juillet 2016, Jean Lebrun nous parle de Shakespeare et du théâtre élisabéthain.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.