hiroshima
hiroshima © corbis / © Nagasaki Atomic Bomb Museum/epa/Corbis

Le 6 août 1945, la première bombe nucléaire de l’Histoire éclatait à Hiroshima, dans le sud du Japon. Trois jours plus tard, c’est la ville portuaire de Nagasaki qui sera à son tour touchée. Ces bombardements mettront fin à la Seconde Guerre mondiale.

Le 8 décembre 1941 , le Japon entre en guerre contre les États-Unis en attaquant par surprise la base aéronavale de Pearl Harbor . Pendant quatre ans, Japonais et Américains s'affrontent sans relâche. Finalement, le2 septembre 1945, l'empereur du Japon capitule et met fin aux hostilités de la Seconde Guerre mondiale. La raison ? Le traumatisme laissé par les bombardements atomiques d'Hiroshima et Nagasaki.

6 août 1945, Hiroshima est rayée de la carte

Il est 08h16, le 6 août 1945. Le bombardier B-29 baptisé"Enola Gay" par les américains, s’apprête à larguer sur Hiroshima, une bombe à l’uranium, dotée d'uneforce destructrice équivalente à 16 000 tonnes de TNT . Surnommée"Little Boy" , la première bombe nucléaire de l’Histoire, explosera, quelques secondes plus tard, à 580 mètres du sol, formant une énorme boule de feu.

Au sol, la température avoisine les 4 000 degrés Celsius . Des souffles de 1,5 kilomètre par seconde projettent des débris vers l'extérieur. Un gigantesque champignon nucléaire s’élève jusqu'à 16 km au-dessus de la ville. La bombe ravage la ville et détruit tous les bâtiments situés dans un rayon de 5 km de l´épicentre.

**Plus de 140 000 personnes perdront la vie** au moment de l'impact ou sous l'effet de l'irradiation. La moitié de la population locale est décimée. **Réécoutez les archives de l'époque, rassemblées par Béatrice Dugué**
1 min

Dans les archives, des moments étranges et terrifiants

### **Nagasaki, le point final de la guerre** **Trois jours plus tard, le 9 août 1945,** l'armée américaine largue une nouvelle bombe atomique,**"Fat Man", sur la ville de Nagasaki, à 400 kilomètres d’Hiroshima.** L’explosion tue plus de **74 000 personnes** . Pour ses partisans, la décision d'utiliser l'arme nucléaire a évité une invasion terrestre dont certains évaluaient les pertes humaines à plusieurs millions. **L'utilisation de la bombe atomique avait été immensément approuvée à l'époque. Elle était alors considérée comme une avancée technologique majeure.** À la veille du bombardement, Le Monde titrait d'ailleurs "Une révolution scientifique". Aujourd'hui encore, une majorité d'Américains (56%) interrogés par l'institut de recherche Pew Research Center estiment que l'utilisation de la bombe atomique contre le Japon était justifiée. ### Une page de l'Histoire méconnue et contestée Si le Japon a été victime de deux bombardements extrêmement mortels, à partir de la fin du XIXe siècle jusqu'en 1945, il a également été considéré, par ses voisins asiatiques, comme un bourreau. Selon les historiens, les militaires de l'Armée impériale japonaise seraient responsables de tueries à l’encontre de plusieurs millions de civils. **Bourreau ou victime ? Le rôle ambigu des Japonais pendant la seconde guerre monde**
1 min

hiroshima

Ce rôle ambigu des Japonais lors de la Seconde Guerre mondiale a provoqué une amnésie collective face aux drames d'Hiroshima et Nagasaki. Chez les jeunes Nippons, beaucoup ignorent les dates précises des bombardements qui ont tué plus de 200 000 personnes. **Frédéric Charles a assisté aux commémorations à Hiroshima**
1 min

80 % des Japonais ne se souviennent pas précisément de la date d'Hiroshima

infographie hiroshima
infographie hiroshima © radio france / radio france
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.