En 1998, le référendum pour les accords de paix voit le "oui" l'emporter massivement, autant en Ulster qu'en République d'Irlande. Les camps opposés se disent prêts au compromis, mais certains indépendantistes y voient une trahison des idéaux républicains de réunification et font peser la menace d'un retour à la guerre. Un contexte de confrontation et de tension dans laquelle s'inscrit la trame dominante de ce second volet.

Les Irlandais ont passé une partie du XXe siècle à s'entredéchirer mais aujourd'hui, les armes se sont tues. La célébration des cent ans du soulèvement de Pâques de 1916, acte fondateur de la République d'Irlande et symbole de la lutte contre l'occupation britannique, ne devrait pas raviver les tensions. Engagé depuis 1998, le processus de paix a permis à catholiques et protestants de renouer le dialogue. Porté par de nombreuses archives, Irlande(s) : l'aube d'un pays retrace l'histoire tragique de cette île séparée en deux nations distinctes. Évoquant le Bloody Sunday, le gréviste de la faim Bobby Sands, Margaret Thatcher ou le parti indépendantiste du Sinn Féin, simples civils et acteurs de cette guerre d'indépendance livrent des témoignages émouvants.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.