Avec Assassin's Creed Origins" et "Odyssey" c'est un tout nouveau concept de développement qu'Ubisoft propose aux joueurs, un moyen d'explorer comme jamais auparavant l'Egypte et la Grèce antiques. Un musée à ciel ouvert grâce un mode découverte inédit. Une expérience idéale pour s'initier à l'Histoire.

Image extraite du jeu "Assassin's Creed Origins" (2017) en pleine Egypte antique, ici on survole la ville de Cyrène
Image extraite du jeu "Assassin's Creed Origins" (2017) en pleine Egypte antique, ici on survole la ville de Cyrène © Ubisoft

L'Antiquité et ses acteurs historiques sont reconstitués dans leurs moindres détails avec un réalisme jamais égalé. Désormais, les savoirs sont intégrés et modélisés pour plonger le joueur dans la plus grande des immersions virtuelles grâce à notamment à un nouveau module présentant un musée à ciel ouvert : "Le Discovery Tour".

Assassin's Creed Origins (2017) : dans l'Egypte antique 

Nous voici en plein cœur de l'Egypte ancienne, entre la fin de l'époque hellénistique et l'Egypte sous influence romaine au Ier siècle av J.-C, du moins pour ce qui concerne le cadre historique principal du jeu. Toujours est-il que si l'Egypte est devenue, depuis la conquête d'Alexandre le Grand, une véritable cité hellénisée (grecque), elle est progressivement devenue un protectorat de Rome suite à la conquête du royaume de Macédoine aux IIIe et IIe siècles av J.-C et donc de la conquête par Rome de tout l'espace grec en général. 

Dans le jeu, Cléopâtre VII partage encore le pouvoir avec son frère cadet Ptolémée XIII auprès duquel son pouvoir est mis à l'épreuve, celui-ci étant prêt à tout pour conserver l'hégémonie du pouvoir. Mais la plus grande reine de l'histoire parvient à tirer profit des déconvenues politiques que rencontre son petit frère face au consul Jules César après que ce dernier a assassiné, sans se concerter avec César, son rival Pompée. Mécontent de ce geste, César provoque le siège d'Alexandrie qui est aussi une guerre fraternelle entre Cléopâtre et son jeune frère. Cléopâtre souhaitant composer avec César et sceller ainsi avec lui une alliance pour maintenir l'intégrité et l'indépendance de l'Egypte par rapport à la suprématie méditerranéenne de Rome. 

C'est un univers inédit encore plus contemplatif que les jeux précédents avec une réelle volonté de découverte et d'apprentissage historiques. D'autant que pour, la première fois, Ubisoft, grâce à son "Discovery tour" pense le jeu comme un support de vulgarisation de l'Histoire et non plus seulement comme un simple divertissement. 

Image extraite du jeu "Assassin's Creed Origins", ici dans la région de Memphis, 2017
Image extraite du jeu "Assassin's Creed Origins", ici dans la région de Memphis, 2017 / Ubisoft

Le jeu mêle une vraie vocation à conjuguer le divertissement et l'éducation à l'histoire. Le joueur profite d'une interactivité totale avec le monde virtuel qui l'entoure. Dans ce mode de jeu sont proposées près de 70 parcours comme si le joueur se retrouvait dans une espèce de musée à ciel ouvert pour scruter, étape par étape, la vie en Egypte ancienne. Ubisoft a mis l'accent sur un mode découverte où le joueur est proactif avec la vie des Égyptiens et leur culture, tout en survolant les lieux emblématiques, se déplaçant grâce à un avatar, sillonnant en berge ou en cheval les plus beaux édifices qui bordent le Nil. Bien sûr, nous restons dans un jeu vidéo où le joueur dépend d'une carte qui ne peut s'étendre dans les mêmes proportions que la réalité. C'est encore une fois une des forces du jeu, de compresser dans un même espace réduit les aspects les plus rayonnants d'une civilisation millénaire. Le pays était séparé en deux régions, la Basse et la Haute Égypte, cultivant d'un lieu à un autre, des coutumes et des rituels souvent différents. Le jeu était l'occasion de réunir tout ce qui fait la diversité et la fulgurance culturelle de l'Égypte ancienne sur une carte même réduite.

Il vous est possible de parcourir la majestueuse Alexandrie, comprendre la planification de son enceinte, de ses murailles, son urbanisme, la ville étant l'un des plus gros carrefours commerciaux de l'époque, fondée par Alexandre le Grand en 331 av J.-C à l'extrémité ouest du delta du Nil, lui offrant un contrôle stratégique sur la totalité du delta et un accès important à la mer Méditerranée. À l'époque de Cléopâtre elle est toujours la ville la plus cosmopolite du monde antique, s'imposant comme l'une des plus importantes cités grecques de l'histoire. On y retrouve l'ambiance de fête, de divertissements.

On y retrouve d'autres villes éminentes comme Memphis elle aussi très étendue, comportant de nombreux temples, repérable à ses murs blancs d'enceinte. Ensuite, nous pouvons traverser Thèbes et ses deux célèbres temples que sont Louxor et Karnak. La ville à ciel ouvert de Cyrène qui a longtemps fait partie de l'Egypte sous l'ère des Ptolémée. Au sein de tous les oasis et villes reconstituées, statues et temples jonches les lieux et reflètent les influences culturelles gréco-romaines en Egypte. 

Allez vous perdre dans l'étendue des déserts égyptiens, de sable, de calcaire, montagneux. Impossible aussi de ne pas faire un tour en berge sur le Nil qui donne toute sa fertilité à l'espace naturel et offre à l'Egypte toute sa puissance économique et géographique. Le fleuve traverse de nombreux marais, forêts équatoriales, steppes, toute une vie sauvage et naturelle reconstituée et qui illustre la prospérité de l'Egypte des années durant et symbolisant combien elle a été l'un des grands berceaux de l'humanité.

Pratiques, festivités religieuses, rituels funéraires comprenant des sacrifices, des offrandes, des banquets publics sont reconstitués, les premiers pas de la médecine, les métiers artisans, l'exploitation des mines de calcaire extraites sous forme de bloc, les types de transports, l'agriculture, la faune sauvage, le tannage du cuir et la culture du lin pour la confection des habits, le rapport à la nourriture, les hiéroglyphes apparents sur les nombreux bâtiments égyptiens utilisés comme écriture sacrée, sur les statues également… C'est une reconstitution infinie qui permet à chacun d'être dans la peau d'un.e Égyptien.ne de l'époque

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.
Gérer mes choix

Assasin's Creed Odyssey (2020) : en pleine guerre du Péloponnèse entre Sparte et Athènes

C'est en Grèce antique que nous sommes transportés dans cet onzième opus, durant le Ve siècle av J.-C que l'on a toujours eu l'habitude de surnommer "Le grand siècle de Périclès" pour mieux traduire, à cette époque-là, la puissance hégémonique de la cité-état d'Athènes face au reste de la Grèce, et l'incarnation de son chef politique Périclès

Dans le jeu, à travers les aventures d'Alexios et Kassandra, nous voici en pleine guerre du Péloponnèse de 431 à 404 av J.-C, le conflit armé qui aura sans doute le plus marqué les cités grecques antiques. L'historien Thucydide signalant même "l'ébranlement le plus considérable qui ait remué le peuple grec, et tout le genre humain". Ce combat intervient 30 ans après les terribles guerres médiques qui opposèrent les Grecs aux Perses. À ce moment-là, la Grèce est loin d'être un territoire uniforme, elle est divisée en plusieurs cités-états qui se retournent contre elles-mêmes, et se combattent au sein de deux ligues opposées, la ligue de Délos sous l'égide d'Athènes, et la ligue du Péloponnèse sous l'autorité de Sparte. Chacune des deux puissances envisage de devenir hégémonique sur toute la Grèce. C'est Sparte, au départ, qui déclenche les hostilités et qui voit d'un très mauvais œil la perte d'autonomie progressive de nombreuses cités au profit de la puissance athénienne. Nombreuses sont les cités-Etat lasses de la domination d'Athènes toujours plus intransigeante depuis la victoire face aux Perses. Sa puissance maritime n'a cessé de s'accroitre au point de s'imposer comme la plus grande thalassocratie de l'histoire. Plusieurs Cités ont fait défection auprès d'Athènes pour rejoindre Sparte et la ligue du Péloponnèse. 

Ubisoft propose ainsi de faire découvrir aux joueurs l'impact de la Guerre du Péloponnèse sur l'ensemble des cités grecques, et de comprendre en quoi ce contexte guerrier permet de rendre compte des pratiques de la vie quotidienne des Grecs, le rôle important de la religion, de la mythologie, de la philosophie, des institutions propres à chacune des deux puissances rivales (Démocratie à Athènes et Oligarchie à Sparte), de la puissance architecturale et artistique d'un ensemble territorial encore extrêmement diversifié politiquement mais que la richesse d'une culture grecque commune parvient à unifier et à faire rayonner comme l'une des plus grandes civilisations méditerranéennes de l'histoire. Comme avec Origins, Odyssey dépasse les simples limites historiques dans lequel s'inscrit le cadre scénaristique du jeu pour couvrir l'histoire globale de l'espace grec du Ve siècle av J-C notamment grâce au mode découverte et pédagogique du Discovery Tour

Image extraite du jeu "Assassin's Creed Odyssey", 2018
Image extraite du jeu "Assassin's Creed Odyssey", 2018 / Ubisoft

Entrons dans le quotidien des grecs classiques, leur régime alimentaire, leurs pratiques religieuses, leurs festivités consacrées aux différents dieux de la mythologie grecque, mais aussi les débuts de la viticulture, les aspects de la mode vestimentaire, la confections des étoffes, le marqueur social qu'elles représentaient, l'utilisation des cosmétiques, les accessoires de la vie de tous les jours. 

C'est l'occasion de se sensibiliser à l'histoire politique des deux grandes cités rivales depuis leur fondation, ce qui fait leur rayonnement. À commencer par le système politique vanté par Athènes : la Démocratie et ses institutions depuis la toute fin du VIe siècle av J.-C. Nous savons tout sur ses rouages, ses inspirateurs et son fonctionnement. Les lois sont au centre de la démocratie athénienne et sont écrites depuis Solon, le législateur, considéré d'après les sources historiques, comme le fondateur des institutions athéniennes. 

Solon est à la politique d'Athènes ce que Lycurgue est à celle de Sparte. Ce dernier est le législateur mythique de la politique spartiate. Sparte était une oligarchie aristocratique. C'est aussi l'occasion de mieux comprendre l'éducation spartiate, un apprentissage hors du commun connu pour être le plus singulier de toute la Grèce antique et qui repose sur un système d'éducation militaire : l'agogé. Mourir au combat était le plus grand honneur d'un spartiate. 

Quand elle n'était pas militaire, l'éducation passait principalement par la philosophie (Socrate et Pythagore sont présents dans le jeu). Découvrez comment la philosophie était, à l'époque, une matière pluridisciplinaire par laquelle toutes les problématiques pouvaient être expliquées. 

Le thème de la guerre antique prend une large place dans le jeu. Il est possible de revisiter les guerres médiques (- 490 -479) qui précèdent celle du Péloponnèse à travers ses plus grandes batailles dont celle des Thermopyles, comprenez son idéalisation militaire par la cité, analysez les ressorts stratégiques de ce lieu emblématique et les raisons pour lesquelles les 300 spartiates ont péris. 

N'oubliez pas d'arpenter le cadre architectural plus flamboyant que jamais, une reconstitution qui drague avec la grandeur qui était celle de la mythologie grecque. Gravissez l'acropole, la citadelle d'Athènes, vouée au mythe de la fondation de la Cité, un lieu d'art et de culture reconstruit sur les ruines des premières structures datant de l'ère mycénienne. Le Ve siècle est une période extrêmement florissante pour la Grèce durant laquelle les bâtiments n'ont cessé de s'embellir et de s'épanouir.

Visitez Knossos, en Crête, et les aspects de la civilisation minoenne, une civilisation archaïque qui a étendu son influence sur une grande partie de la mer Égée du début du IIIe millénaire à la fin du IIe millénaire av J.-C. De même que les ruines de Mycènes en Argolide, au cœur des vestiges de l'ancienne civilisation mycénienne qui a brillé à la fin de l'âge de bronze au IIe millénaire av J.-C. Athènes et Sparte sont deux cités-états dont la culture repose sur cet héritage archaïque qui les a précédé. 

Apprenez-en plus sur les dieux de l'Olympe, sur les origines de la fondation des Jeux olympiques consacrés à Zeus. Vous ferez la connaissance de nombreuses autres festivités consacrées aux dieux telles que les Panathénées, mais aussi les différents rituels funéraires… etc. 

Il ne vous reste plus qu'à vous laisser transporter et vivre pleinement cette expérience virtuelle pour une approche globale de la réalité historique reconstituée. 

Aller plus loin

📖 LIRE - Jeux vidéo et histoire (1) : avec Assassin's Creed, du Moyen-âge à la Renaissance

📖 LIRE - Jeux vidéo et histoire (2) : Assassin's Creed à l'ère des révolutions américaine, française et industrielle

🎧 SUIVRE - L'instant M : "Assassin's Creed Valhalla", le jeu de tous les records

🎧 SUIVRE - Blockbusters : “Assassin's Creed” : l'histoire est écrite par les joueurs !