Ce 25ème anniversaire se veut moins solennel et plus festif
Ce 25ème anniversaire se veut moins solennel et plus festif © maxppp

L'Allemagne célèbre ce week-end les 25 ans de la chute du mur de Berlin. Temps fort des festivités ce dimanche, une grande fête populaire à la porte de Brandebourg avec concerts, animations et prises de parole.

C’est peut-être un signe que quelque chose a changé dans l’idée que l’Allemagne se fait d’elle-même ! Pour les 20 ans de la chute du Mur, de nombreux chefs d’Etat étrangers avaient fait le voyage, conviés à une cérémonie plutôt solennelle.

Un protocole réduit au minimum

Cinq ans plus tard, le protocole est réduit au strict minimum : c’est avant tout une fête populaire qui va réunir des centaines de milliers d’Allemands et de touristes, aux abords de la Porte de Brandebourg.

Au point que certains craignent que les festivités se résument à une vaste kermesse. La musique comme symbole de l’unité allemande : plusieurs stars nationales vont se succéder sur scène : le rockeur berlinois Udo Lindenberg, un héros des années 80, les rappeurs Die Fantastichen Vier ou encore le DJ Paul Kalkbrenner, star des nuits berlinoises.

Berlin, ville meurtrie, devenue capitale la plus cool d'Europe

En 25 ans, Berlin, la ville meurtrie, est devenue la capitale la plus cool d’Europe. Les Berlinois ont bien l’intention de célébrer cette métamorphose avec le sourire ce dimanche soir quand les 8.000 ballons lumineux s’envoleront dans le ciel, au son de l’Hymne à la Joie.

A lire aussi sur ce sujet : Une femme dans Berlin, 25 ans après

Les festivités à Berlin par Cyril Sauvageot :

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.