A l'approche de l'élection présidentielle, France Inter vous propose de revenir sur l'histoire de ce processus démocratique, de 1931 à aujourd'hui, avec La Marche de l'histoire.

Georges Marchais et Jacques Chirac,  la campagne électorale pour l'élection présidentielle de 1981.
Georges Marchais et Jacques Chirac, la campagne électorale pour l'élection présidentielle de 1981. © AFP / Michel Clément

La République, notre forme de gouvernement actuelle, n’a pas toujours eu les mêmes modes de fonctionnement. En effet, celle-ci a connu de nombreuses évolutions, que ce soit sur le plan électoral, sur l’utilisation des référendums, ou bien la bonne entente ou le désarroi total de certaines tendances et partis politiques.

Le temps passe ! L’élection étant dans moins de deux mois, nous vous proposons par le biais de l’émission La Marche de l’histoire présentée et dirigée par Jean Lebrun, de revenir sur des événements importants de la République, et qui malgré leur date, continuent parfois de faire échos aujourd'hui…

Un droit nouveau et commun, le vote pour tous

Il y a eu au fil du temps des évolutions notoires sur le fonctionnement de notre gouvernement et sur le système d’élection des candidats - c’est le cas du suffrage universel direct. Nous vous proposons de revenir sur deux émissions :

Le général de Gaulle (C) et son épouse (2eG) s'apprêtent à déposer leur bulletin de vote dans l'urne à la mairie de Colombey-les-Deux-Eglises, le 19 décembre 1965
Le général de Gaulle (C) et son épouse (2eG) s'apprêtent à déposer leur bulletin de vote dans l'urne à la mairie de Colombey-les-Deux-Eglises, le 19 décembre 1965 © AFP

En parallèle avec l’émission traitant de l’élection présidentielle de 1931, et mettant en avant son fonctionnement, nous vous proposons de revenir sur celle de 1965, première élection française qui a pris en compte le suffrage universel direct, précédemment adopté dans la Constitution de 1958.

Cette nouveauté suscitera un grand élan de curiosité, visible par les 85% de présence aux urnes et contribuera au rôle croissant des médias dans les affaires politiques, donnant alors de l’ampleur aux élections, ainsi que la démocratisation du poste de télévision.

► ECOUTEZ | L'élection présidentielle de 1965

L’usage fréquent du référendum

La République a connu changements et améliorations… Revenons sur l’adoption du référendum, un aspect clef de notre gouvernement, synonyme de démocratie, ajouté dans la Constitution française du 4 octobre 1958. En 1962 a eu lieu un référendum menant à l’élection présidentielle mais son utilité récurrente a souvent essuyé de vives critiques, notamment avec l’hebdomadaire satirique « Le Canard Enchaîné ».

► ECOUTEZ | Le référendum pour l'élection du président de la République de 1962

Une gauche scindée, éclatée

Jean Lebrun revient dans une de ses émissions sur la démission en 1969 du Général de Gaulle après un référendum ne jouant pas en sa faveur, visant en premier lieu à réformer le Sénat, mais qui entraîna une dislocation de la Gauche.

Un lien inévitable se tisse entre cette époque de tensions politiques et notre actualité, où des conflits au sein de la Gauche sont encore perceptibles, à l’heure où les médias parlent d’une « gauche en crise » …

► ECOUTEZ | La gauche divisée en quatre : la présidentielle de 1969

Supporters de Georges Pompidou sur les Champs-Elysées au 2e tour, 15 juin 1969
Supporters de Georges Pompidou sur les Champs-Elysées au 2e tour, 15 juin 1969 © AFP / Staff

Un large panorama électoral

Dans l'une de ses émissions, Jean Lebrun dresse le portrait de candidats, parfois surprenants, mais qui tout de même permettent l'ouverture de l’élection à tout le monde. L'exemple de Coluche est parlant.

Ce qui était, à la base, une vaste blague, va vite se transformer en quelque chose de très sérieux et très soutenu, à tel point que des sondages créditent l’humoriste de 16% d’intention de vote en 1981. Sa candidature a suscité le réveil de certaines personnes qui ne se sentaient pas concernées par la politique jusqu'à présent, mais qui se reconnaîtront dans le franc parler de l’humoriste.

► ECOUTEZ | La candidature de Coluche à la présidentielle de 1981

Parfois comme une impression de déjà-vu

À moins de deux mois de l'élection présidentielle, Jean Lebrun dresse une rétrospective des faits et de l’atmosphère précédant les élections. Tendances et sondages qui s’inversent, retour des « boules puantes », et un Canard Enchaîné dénonciateur qui sait pointer le bout de son nez au bon moment telle une tradition…

Tous ces événements qui nous paraissent actuels, datent des élections de 1981, 1995 ou celles de 2002. Un sentiment de répétition peut donc se faire sentir. La campagne que nous vivons est-elle vraiment exceptionnelle ?

Les précédentes élections, à J – 60, où en était-on vraiment ?

► ECOUTEZ | La présidentielle J - 60

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.