Le cimetière allemand de La Cambe
Le cimetière allemand de La Cambe © PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE ; PHOTO ERIC MALOT / PHOTOPQR/REPUBLIQUE DU CENTRE ; PHOTO ERIC MALOT

Michael Wittmann était l’un des plus illustres chefs de chars du Troisième Reich. Sa pierre tombale a été dérobée cette semaine au cimetière militaire de la Cambe (Calvados).

Le cimetière militaire allemand de la Cambe abrite 21.000 sépultures. Mais la tombe 120 du bloc 47 est un peu spéciale, et les voleurs ne l’ont sans doute pas choisie par hasard. C’est celle de Michael Wittman, mort en Normandie à l’été 1944.

Figure de l’armée nazie

Dépeint comme l’as du combat de char (c’est l’officier le plus décoré dans sa « discipline »), c’est un véritable héros de l’Allemagne nazie. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, il a hors de combat près de 140 chars alliés, notamment sur le front de l’Est face aux Soviétiques. En Normandie, il est connu pour le « coup du 13 juin 1944 », à Villers-Bocage : avec d’autres chars Tigres, il a réussi à anéantir toute une avant-garde blindée britannique.

Simple mauvais goût ou collectionneur fasciné ?

Les raisons de ce vol posent de nombreuses questions. S'agit-il d'un collectionneur ? d'un fanatique ? En tout cas, cette tombe était facile à repérer puisqu'elle fait partie des plus fleuries du cimetière. En attendant, un panneau a été posé à l'endroit où se trouvait la croix de grès pour indiquer l'emplacement de la sépulture de Michael Wittman.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.