Face à votre écran ou attablé dans la salle R de la BNF, le département des Cartes et plans offre, grâce à son fonds général riche de 800 000 cartes et plans, de 10 000 atlas, de 30 000 ouvrages de référence et 40 titres de revues vivantes, une fabuleuse exploration dans les espaces et les temps de l'Homme.

Globus terrestris projectus, par Octavio Pisani 1637
Globus terrestris projectus, par Octavio Pisani 1637 © BnF, département des Cartes et plans

L'histoire des collections et le fonds du département

Les collections cartographiques de la Bibliothèque nationale de France sont réunies en un département depuis 1828 grâce à Edme François Jomard. Cet ingénieur géographe et ancien membre de l’expédition d’Egypte avait au départ pour ambition de créer un musée des voyages et des explorations mais qui ne vit jamais le jour.

Edme François Jomard participe alors à la fondation de la Société de géographie, puis accédant à la demande du gouvernement, crée un département des Cartes et des plans dont l’histoire est étroitement liée à la discipline géographique comme nous l'explique Eve Netchine, la directrice du département des Cartes et plans. 

4 min

Eve Netchine vous présente le fondateur du département : Edme François Jomard

Par Franck Olivar

Aux côtés du fonds général, correspondant aux fonds anciens de la Bibliothèque nationale, aux acquisitions et aux documents entrés par dépôt légal, apparaissent plusieurs collections remarquables :

  • La collection du géographe Jean-Baptiste Bourguignon d’Anville (1697-1782), 10 500 cartes des XVIe-XVIIIe siècles
  • Le fonds du Service hydrographique de la Marine (SHM), plus de 30 000 cartes marines du XVIe siècle à nos jours
  • La plus importante collection de cartes portulans au monde, 435 cartes marines sur parchemin datant du XIIIe au XVIIIe siècle
  • Plus de 400 globes, terrestres ou célestes, du XIe au XXe siècle, conservés en fuseaux ou montés 
  • Des papiers de géographes (François de Dainville, Jacques Bertin, Jean Gottmann…) 
  • Les carnets de voyages Zellidja
  • ...

Le département des Cartes et plans est par ailleurs dépositaire depuis 1942 des collections de la Société de géographie. Un dépôt non négligeable constitué par des fonds rassemblés depuis sa création en 1821, riches de 100 000 volumes, 2000 titres de périodiques, 50 000 cartes, 145 000 photographies sur papier ou plaque de verre et de nombreux et précieux manuscrits.

Le département grâce au dépôt légal s’accroît sans cesse de l'ensemble des publications Françaises de la cartographie et nous intégrerons bientôt dans nos collections des cartes numériques uniques ou dynamiques, celles de nos applications mobiles par exemple.

- Eve Netchine

Carte, portulan, mappemonde, globe, atlas, planisphère : les dénominations sont nombreuses. Ève Netchine, la directrice du département, vous convie devant quelques pièces rares et remarquables à une petite présentation des différents supports de représentations du monde et de ses territoires.

Les cartes 

Cartes du monde, cartes des pays et des continents, cartes des diocèses ou des gouvernements, plans et vues de villes, cartes topographiques, mais aussi cartes nautiques, plans d’îles ou d’estuaires, profils de côtes, ou encore cartes du ciel et de la lune, la cartographie sous toutes ses formes est représentée dans les trésors du département des Cartes et plans de la BnF.

Première "leçon de chose" avec Ève Netchine devant la carte de Cassini ou carte de l'Académie. Elle est la première carte topographique et géométrique établie à l'échelle du royaume de France dans son ensemble. Un projet colossal : une carte en 163 coupures en couleur ou noir et blanc, de formats divers, chaque coupure pliée avec charnières et conservée sous 26 étuis. Il serait d'ailleurs plus approprié de parler de carte des Cassini (famille de géodésiens, cartographes et astronomes français) car son élaboration et sa construction couvre plus d'un siècle. Une affaire de famille financée en premier lieu par le roi puis par une société de Grands du royaume et de membres de l'Académie des sciences pour enfin bénéficier d'un soutien des états et des provinces, ce projet ambitieux s’achevant seulement après la révolution française.

3 min

Eve Netchine déplie sous vos yeux ébahis la carte de Cassini

Par Franck Olivar
Carte dite de Cassini = [Carte de France levée par ordre du Roy sous les auspices de l'Académie des sciences / par César-François Cassini de Thury]
Carte dite de Cassini = [Carte de France levée par ordre du Roy sous les auspices de l'Académie des sciences / par César-François Cassini de Thury] / BnF, département des Cartes et plan

Autre carte, plus précisément une mappemonde :  celle du prêtre jésuite Ferdinand Verbiest. Ce prêtre également mathématicien et astronome des Pays-Bas méridionaux arrivé en 1658 en mission à la cour de l'empereur de Chine, obtint les plus grands honneurs comme « Président du tribunal des mathématiques ». Un titre qui lui permit d'enseigner à l'empereur mandchou Kangxi, se servant pour se faire de cartes notamment pour la géographie. Prêtez toute votre attention à Ève Netchine.

3 min

Eve Netchine vous présente la carte du monde par Ferdinand Verbiest

Par Franck Olivar
Carte complète du monde pour l’empereur Kangxi, 1674, par Ferdinand Verbiest (1623-1688)
Carte complète du monde pour l’empereur Kangxi, 1674, par Ferdinand Verbiest (1623-1688) / BnF, département des Cartes et plan

Quant aux portulans, autres noms des cartes marines sur parchemin, les premiers ont été élaborés au XIIIe siècle, et concernent la mer Méditerranée ; parmi eux, le plus ancien serait la Carte pisane, datée de la fin du siècle, et présente dans les collections de la BnF depuis 1840. C’est aussi à cette époque que naissent les conventions cartographiques typiques des portulans : l’accent est mis sur le tracé des côtes, scandé par les ports et les havres. Les mers sont sillonnées de lignes géométriques, les « lignes de vents » ou de « rhumbs », indiquant la courbe décrite par un navire lorsqu'il navigue à cap constant et permettant aux marins de s’orienter et de fixer un cap. 

Les globes

Du plan passons à la sphère avec les globes : le département des Cartes et plans de la BnF conserve l’une des principales collections au monde de globes terrestres et célestes anciens, composée de plus de 200 objets datant du XIe au XIXe siècle, d'origine européenne ou arabe. Cet ensemble, doté de pièces uniques du XVIe siècle, manuscrites ou gravées sur métal, illustrant les grandes découvertes, témoigne aussi du développement de la production imprimée au siècle d’or hollandais et de la diversification de la production européenne au siècle des Lumières. 

Parmi les trésors sphériques conservés au département des Cartes et des plans, le globe vert. Élaboré à la Renaissance autour des gens du Gymnase de Saint-Dié-des-Vosges (association culturelle et scientifique créée vers 1500), ce globe est l'oeuvre d'un cartographe du XVIème siècle nommé Martin Waldseemuller qui fut comme vous l'explique Ève Netchine, l'un des animateurs du lieu. Un globe d'une vingtaine de centimètres de diamètre, unique en son genre et conservé précieusement dans sa boite.

3 min

Eve Netchine nous présente le globe terrestre plus célèbre sous le nom de globe vert

Par Franck Olivar
Globe terrestre dit "globe vert"] [Document cartographique manuscrit] / [Martin Waldseemüller], [ca 1506-1507]
Globe terrestre dit "globe vert"] [Document cartographique manuscrit] / [Martin Waldseemüller], [ca 1506-1507] / BnF, département des Cartes et plans

Retrouvez également les globes numérisés de la BnF dans l'exposition virtuelle "le Monde en Sphères" conçue au moment de l'exposition présentée à la BnF du 16 avril au 21 juillet 2019.

La mise en ligne d’une grande partie des collections du département cartes et plans sur Gallica, la bibliothèque numérique de la BnF, est en cours. Les cartes de réserves et le corpus des portulans sont quant à eux déjà presque intégralement disponibles. 

Provisoirement installée sur le site François-Mitterrand, la communication des collections département des Cartes et plans a lieu en salle R de la Bibliothèque de recherche jusqu’à la réouverture de la deuxième zone rénovée du site Richelieu prévue en 2021.

Thèmes associés
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.