En 1860, le plan d’urbanisme hippodamien initié par l’architecte Idelfons Cerdà dans la capitale catalane renverse les codes. Barcelone, déjà laboratoire d’expérimentation architecturale devient la capitale du "modernisme". Partons en visite à la découverte de différents monuments majeurs typiques de cette époque.

Palau de la Música Catalana, 1905 à 1908
Palau de la Música Catalana, 1905 à 1908 © Getty / Cultura Exclusive/Quim Roser

À la fin du XIXe siècle, la Catalogne, à l'instar d'une partie de l'Europe voit naître des nouvelles tendances architecturales qui souhaitent rompre avec les critères traditionnels, recherchant de nouvelles formes d’édification et réservant une place privilégiée à l’esthétique. Ce mouvement spécifiquement urbain, plutôt bourgeois et connu sous différents noms en Europe ("art nouveau") est baptisé dans la capitale Catalane : le "modernisme". Barcelone en est un magnifique et flamboyant exemple. 

Le grand public ne retient le plus souvent qu'un nom de ce mouvement artistique catalan : Gaudí… mais la capitale de la Catalogne peut s'enorgueillir d'avoir connu bien d'autres urbanistes et architectes novateurs comme Ildefons Cerdà , Lluís Domènech ou Josep Puig i Cadafalch.

Le plan Cerdà - ou l'espoir d'aménager une ville idéale

Pascal Torrès est conservateur au département des Arts graphiques du musée du Louvre et membre de la Real Academia de Bellas Artes de San Luis de Saragosse au Parc de la Ciutadella. Il souligne l'importance du grand plan de l'urbaniste Ildefons Cerdà : "cette idée de génie de faire une ville tracée à l'américaine, un peu géométrique, un véritable damier mais un peu amélioré en cassant la rigidité des angles en faisant des sortes de placettes à chaque intersection de rues". 

Cette évolution a permis la modernisation de la ville, avec l'introduction de toute l'hygiène moderne et l'accompagnement de l'infrastructure urbaine. Mais surtout, l'idée était de faire de Barcelone une ville où le beau était aussi important que l'utile. "Le beau était un symbole de cette revendication nationaliste d'un espoir d'une vie meilleure" analyse Pascal Torrès.

C'était l'idée d'une ville idéale.

"Il devait y avoir de grands allées vertes entre chaque barre d'immeubles… Et puis le libéralisme s'est imposé au XIXe siècle : vu le prix du mètre carré et la spéculation immobilière, cette idée d'une ville jardin a progressivement disparu sous la construction massive d'immeubles". 

Et même si les quartiers ont un degré égal d'hygiène et de confort, il y a des distinctions sociales selon les quartiers, comme l'explique Pascal Torrès :

Le beau, le sain et l'utile devaient être réunis pour donner une image d'une société à naître à l'époque moderne, où bourgeoisie, classe moderne et prolétariat devaient coexister pour aller de l'avant dans l'unité nationale.

2 min

Présentation par Pascal Torrès des différents quartiers de Barcelone à l'époque du modernisme

Projet original du plan Cerdà : Carte des environs de la ville de Barcelone et projet d'amélioration et d’agrandissement, 1859
Projet original du plan Cerdà : Carte des environs de la ville de Barcelone et projet d'amélioration et d’agrandissement, 1859 / Domaine public

L'hôpital San Pau 

L'hôpital San Pau a été conçu par Lluís Domènech i Montaner en 1901, sa construction s'est terminée en 1930. Il est depuis 1997 inscrit au Patrimoine mondial de l'Unesco parce qu'il constitue « un exemple exceptionnel du style Art nouveau, imaginatif et exubérant, qui fleurit dans la Barcelone du XXe siècle ». 

Mireia Freixa est professeur d'Histoire de l'Art à l'Université de Barcelone. Elle explique : "On voulait que les malades aient une situation idéale : des pièces d'hôpital chauffées, des chambres pour se reposer, des arbres, des jardins. [...] C'est pour donner aux malades qu'à l'époque on disait "pauvres" le plus haut niveau médical". 

Ecoutez Mireia Freixa :

2 min

Débutez votre visite avec Mireia Freixa

Par Franck Olivar
L'entrée de l'Hopital San Pau (Domenech 1905)
L'entrée de l'Hopital San Pau (Domenech 1905) © Radio France / Franck Olivar
L'intérieur de l'Hôpital San Pau
L'intérieur de l'Hôpital San Pau © Radio France / Franck Olivar

Le Palau de la Música Catalana

Cette éblouissante salle de concert est située dans le quartier Saint-Pierre de Barcelone. Comme l’hôpital San Pau, elle est l'œuvre de Lluís Domènech i Montaner et elle est inscrite à l'Unesco. Les travaux de construction se sont déroulés de 1905 à 1908.

Mireia Freixa analyse :

On disait que les ouvriers ne savaient pas lire, mais pouvaient chanter ; on disait que la chanson une forme d'éducation des ouvriers.

2 min

Mireia Freixa

Par Franck Olivar
Palau de la Musica Catalana
Palau de la Musica Catalana © Radio France / Franck Olivar
La magnifique verrière du Palau de la Musica
La magnifique verrière du Palau de la Musica © Getty / Isabel Talleda Guerrero

Le Gran Teatre del Liceu

"Le Gran Teatre del Liceu est un peu la contre proposition du Palau de la Musica" explique Mireia Freixa. Le théâtre est créé à destination de la bourgeoisie ; c'est l'architecte Miquel Garriga i Roca qui fut chargé de la construction du lieu. Les travaux commencés en 1845 durèrent deux ans, le théâtre fut inauguré le 4 avril 1847. 

Ce théâtre fut le lieu de nombreux incidents, attentats et incendies, comme l'explique Mireia Freixa :

2 min

Mireia Freixa

Par Franck Olivar
Gran Teatre del Liceu
Gran Teatre del Liceu © Getty / Smartshots International
L'accés au Club du Grand Teatre del Liceu
L'accés au Club du Grand Teatre del Liceu © Radio France / Franck Olivar
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.