En avril 1916, des insurgés avaient proclamé la République d'Irlande, acte réprimé dans le sang par l'armée britannique. Retour sur l'acte fondateur de l'Irlande du XXe siècle.

Commémoration du centenaire du Soulèvement en avril 2016 à Dublin
Commémoration du centenaire du Soulèvement en avril 2016 à Dublin © AFP / Artur Widak

Éire en irlandais, Ireland en anglais, Airlann en scots d'Ulster, Hibernia en latin, Erin en poésie, cette langue universelle ; l’Irlande est aussi baptisée l’île d’Émeraude.

Le 24 avril 1916, un groupe d’insurgés part à l’assaut de la Grand-Poste de Dublin et proclame l’Irlande souveraine et indépendante. Mais six mille soldats britanniques répriment la rébellion pendant toute une semaine.

Le bilan de cette répression : plus de 2500 blessés et 500 morts.

Parmi eux, le chef syndicaliste James Connolly et le professeur et poète Patrick Pearse. Parmi les survivants, une femme, Winifred Carney… dont nous reparlerons plus loin…

Célébré au printemps 2016, le centenaire de cette insurrection appelée en anglais Easter Rising, est l’occasion de retracer l’histoire de l’Irlande indépendante.

Pour relater en musique et en images l'événement, voici un document Youtube du groupe français Woodies qui interprète Foggy Dew, véritable chronique du soulèvement de Pâques :

(Notez bien que cette interprétation de Foggy Dew est une seconde version du titre. Écrite en 1919 par le chanoine Charles O'Neill, de la paroisse de Kilcoo, la musique provient d'un air traditionnel arrangé par Carl Hardebeck).

Pour raconter cet épisode de l'histoire tumultueuse de l’Irlande et comprendre les enjeux, France Inter vous propose d'écouter quelques émissions sur ce thème :

L’Humeur Vagabonde

L'Humeur Vagabonde du lundi 18 avril 2016 où Kathleen Evin accueillait Alain Frilet, auteur du documentaire _Irlande(s): l'aube d'un pays (_une réalisation d'Emmanuel Hamon et une production ARTE France et What’s Up Films)

Dans ce documentaire remarquable, et grâce à de nombreuses archives, de simples civils ou des acteurs de cette guerre d’indépendance nous livrent des témoignages émouvants, pour retracer l'histoire tragique de cette île séparée en deux nations distinctes.

Autant en emporte l’histoire

Dimanche 24 septembre 2017, entre 21h et 22h, vous pourrez écouter Winifred Carney, héroïne de l’indépendance irlandaise, une fiction écrite par Vincent Hazard et réalisée par Pascal Deux.

Winifred Carney faisait partie des rebelles qui s’emparèrent de la Grande Poste de Dublin en ce temps de Pâques 1916.

Sur ce document vidéo de Dailymotion, une réflexion sur la biographie de Winifred Carney ( en anglais) :

Pour savourer en avant-première la fiction de dimanche soir, nous vous proposons d'écouter un extrait de celle-ci, n'hésitez pas à cliquer ici !

La Marche de l’Histoire

Chaque jour, le producteur-animateur Jean Lebrun brosse le tableau d’un événement, le portrait d’un personnage et le récit d’une époque étayés par des archives et des témoignages.

L'émission La Marche de l’Histoire du mardi 19 avril 2016, intitulée Avril 1916, les Pâques sanglantes en Irlande, est consacrée à la commémoration de l'événement de 1916.

L’invité qui répond aux questions de Jean Lebrun est Christophe Gillissen, professeur de civilisation britannique à l'Université de Caen, qui évoque un épisode plus mystique que politique.

Méridien d’Europe et ses chroniques Littorales

Le Jeudi 21 avril 2016, le producteur-animateur José-Manuel Lamarque marquait la célébration du centenaire de l'événement avec sa chronique baptisée L'Irlande célèbre les 100 ans de "l'Insurrection de Pâques".

Il invitait à cette occasion l'historienne, Alexandra Slaby, auteur de l’ouvrage, Histoire de l’Irlande de 1912 à nos jours, paru en février 2016 aux éditions Taillandier.

Alexandra Slaby raconte la destinée singulière de l’Irlande depuis la genèse révolutionnaire jusqu’à la crise financière de 2008 et la relance économique.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.