A l'occasion de la sortie du livre "Islams politiques", une synthèse sur les principaux courants qui font l'actualité, décryptage des mots de l'islam.

Un membre des frères musulmans devant le portrait de Hassan el-Banna, fondateur du mouvment des frères musulmans.
Un membre des frères musulmans devant le portrait de Hassan el-Banna, fondateur du mouvment des frères musulmans. © Maxppp / JAMAL NASRALLAH

Le mouvement est né en 1928, en Egypte, créé par Hassan al-Banna, un homme qui n’était pas une autorité religieuse mais plutôt un éducateur. Pour les Frères, l’islamisation doit se faire par le bas, par la société. Les acteurs de cette islamisation sont des intellectuels issus des classes moyennes ; ils sont rarement issus des grandes écoles religieuses. Ils n’ont pas été dans de grandes écoles religieuses, ils ne sont pas issus des madrasas.

Le projet des frères musulmans est politique, ce qu’ils veulent, c’est la création d’un État islamique appliquant la shari’a, la Loi issue des textes sacrés. À leurs yeux, le seul moyen de se relever face à la domination occidentale est de créer cet État islamique. La question de la pureté doctrinale est secondaire pour les Frères musulmans.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.