France Inter en direct avec :

  • le jeudi 10 et Vendredi 11 Octobre, 13h30 – 14h, La marche de l'histoire de J.Lebrun à la Bibliothèque abbé Grégoire.

  • le dimanche 13 Octobre, 12h – 14h, 3D le journal de S.Paoli à la Hall aux Grains.

Alors que fleurissent aux quatre coins de France des Forums divers, des journées de débats variés, les Rendez-vous de l’histoire conservent leur singularité. Tout d’abord parce que Blois est le lieu du rassemblement annuel d’une communauté, celle des historiens et des amoureux de l’histoire. Tout au long de l’année ce sont les historiens eux-même qui, sous la houlette bienveillante de Jean-Noël Jeanneney, pensent et organisent le programme du festival. Les universités, les centres de recherche, les associations d’historiens et d’amateurs, les éditeurs, les professeurs et les inspecteurs de l’éducation nationale, les grandes institutions scientifiques, culturelles et patrimoniales soumettent au printemps leurs propositions au conseil scientifique qui, aidé d’une équipe permanente rigoureuse et dévouée, étudie, amende, met en forme les conférences, les débats, les journées d’études, les rencontres pédagogiques, les présentations d’ouvrages et les projections de films...

Les rendez-vous de l'histoire
Les rendez-vous de l'histoire © Amélie Debray

Pour autant les Rendez-vous de l’histoire ne sont pas une manifestation austère réservée à une élite intellectuelle. C’est bien au contraire un lieu de découvertes et de voyages dans la longue durée. C’est une école de la vie par l’observation de notre passé et des ressorts qui animent les femmes et les hommes qui nous ont précédés, qu’ils soient célèbres ou anonymes.Cette seizième édition témoigne à nouveau de la passion d’une équipe, de l’engagement de bénévoles au services de tous, de la volonté des pouvoirs publics, État et collectivités locales, d’offrir à nos concitoyens un lieu unique de culture, d’information et de progrès, de l’attention des médias pour le vrai débat intellectuel, du souci de nos partenaires privésd’assumer une véritable responsabilité sociale. Qu’ils en soient tous sincèrement remerciés.Je voudrais également remercier chaleureusement tous ceux qui nourrissent ce magnifique programme et qui nous font l’honneur et l’amitié de s’exprimer à Blois. Nos Rendez-vous de l’histoire sont le fruit de leurs passions, de leurs savoirs, de leur volonté de les partager avec un public toujours plus nombreux et avide de connaissances.Je vous souhaite à toutes et à tous un très bon festival.Francis Chevrier, Créateur et directeur des Rendez-vous de l’histoire de Blois

Les rendez-vous de l'histoire
Les rendez-vous de l'histoire © Amélie Debray

Le thème de la 16ème édition est 'La Guerre'

Aujourd’hui la guerre est vécue comme une exception, une catastrophe temporaire qui interrompt la continuité de la paix. Par conséquent, les historiens qui s’occupent de la guerre sont considérés comme des représentants d’une discipline spécialisée, voire une branche mineure de l’Histoire. C’est probablement une conséquence du « court XXe siècle » : les horreurs de deux guerres mondiales, des guerres coloniales et d’autres conflits à une échelle géographique mineure, mais également la crainte de la guerre nucléaire, ont contribué à refouler cette dimension, comme s’il suffisait de ne plus nommer Mars pour arriver à le chasser de l’Olympe. Et sans doute, c’est également une conséquence de l’évolution des études historiques, notamment en France, où l’école des Annales a pourfendu, l’histoire événementielle basée sur les activités militaires et diplomatiques, définie sous le label négatif d’« histoire-bataille...

La progammation réunit quelques 300 cents débats et conférences.

Les rendez-vous de l'histoire
Les rendez-vous de l'histoire © Amélie Debray

Quelques invités

Bertrand Tavernier, Président de la 16e édition Réalisateur, scénariste, producteur, critique, écrivain, président de l’Institut Lumière à Lyon, Bertrand Tavernier est à lui seul un monument du cinéma français...Mais sa passion de l’histoire le conduit à réaliser un cinéma historique que les historiens ont su très vite saluer et apprécier. Jonglant avec les périodes, le Moyen Age (La Passion Béatrice) et l’Ancien Régime (La Princesse de Montpensier, Que la Fête commence) ou le XIXe siècle (Le Juge et l’assassin), il sait également se faire le chroniqueur des guerres du XXe siècle et de leur cortège de souffrances humaines, celles des Poilus (Capitaine Conan, La Vie et rien d’autre), celle des Français sous l’Occupation (Laissez-passer), ou celles des appelés d’Algérie (La Guerre sans nom).Chantal Thomas, Présidente du Salon du Livre

Spécialiste du XVIIIe siècle, en particulier de Sade, de Casanova et de Marie-Antoinette, Chantal Thomas est directrice de recherche au CNRS ; elle a enseigné dans les universités américaines de Yale et Princeton... Chantal Thomas vient présenter aux Rendez-vous de l’histoire son nouveau roman L’Échange des princesses (Seuil), dans lequel elle aborde une nouvelle fois, et pour le plus grand plaisir du lecteur, le XVIIIe siècle européen, les intrigues et l’exercice du pouvoir des princes, entre érudition et fantaisie

Florence Aubenas, Grand Témoin Grand reporter au sein de plusieurs journaux, Florence Aubenas est une journaliste de terrain. Couvrant de nombreux conflits internationaux, elle est aussi la journaliste de ceux qui veulent comprendre ce qui se passe en France. Ainsi, elle est l’une des premières à remettre en question la culpabilité des inculpés dans le procès d’Outreau. Pour appréhender et faire comprendre les difficultés sociales et économiques des demandeurs d’emploi français, elle se met dans leur situation : en résulte un ouvrage, Le Quai de Ouistreham.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.