HISTOIRE - Pour les Européens, la Terre ne fut pas toujours ronde. Pourtant, bien avant Galilée et Copernic, des savants et des voyants ont imaginé que la Terre était sphérique…

Levé de Terre, vue de la Lune
Levé de Terre, vue de la Lune © Getty / DigitalVision

Dans "Les Petits Bateaux", les enfants posent leurs questions à France Inter (au 01 56 40 43 57) ; Noëlle Bréham se charge de trouver des spécialistes pour y répondre. Le 5 mars dernier, le jeune Martin s'interrogeait : "Comment les scientifiques ont-ils découvert que la Terre était ronde au Moyen-Âge ?" Voici la réponse qui lui a faite Alain Dag’naud, agrégé d’histoire…

Dès l’Antiquité, beaucoup de savants pensaient que la Terre était ronde

Alain Dag’naud :

Dès l'Antiquité, beaucoup de savants pensaient que la Terre était comme une balle

Les savants grecs avaient même mesuré sa circonférence. En 200 avant Jésus Christ, l’astronome Ératosthène de Cyrène avait constaté qu’elle devait faire à peu près 40 000 km, ce qui était très proche de la réalité.

Une découverte (plus ou moins) oubliée au Moyen-Âge…

Cette découverte a été oubliée dans l’Europe occidentale du Moyen-Âge, avec la chute de l'Empire Romain d'Occident vers 470 après Jésus Christ. À l’inverse, l’Orient et les scientifiques musulmans avaient conservé ce savoir.

Ainsi donc, dans l’Europe catholique du Moyen-Âge, les gens pensaient alors que la Terre n’était qu’un gros disque plat entouré d’eau et, au-delà de l’eau, le vide attendait les marins.

Un Européen avec les connaissance de cette époque devait penser qu'il fallait donc avoir du courage pour s’aventurer sur l’Océan comme Christophe Colomb !

Carte du monde avec les douze vents, première édition de l'œuvre de Ptolémée (ca 85-165) en 1511
Carte du monde avec les douze vents, première édition de l'œuvre de Ptolémée (ca 85-165) en 1511 © Getty / De Agostini / A. Dagli Orti

Alain Dag’naud cite également la clairvoyance étonnante d'unepaysanne qui vivait en Bourgogne vers 1200. C’était une lépreuse très laide, que ses parents avaient abandonné et qui a survécu seule et sans manger pendant 40 ans, selon la légende. Elle était visitée pour ses visions et pour sa réputation miraculeuse.
L’une de ses visions fut notée par un clerc. Elle était sortie de son corps et avait vu la Terre sous la forme d’une boule, se promenant dans l’espace et le Soleil était plus gros que la Terre. A l’opposé de la croyance de l’époque, qui imaginait que le Soleil était plus petit que la Terre et qui lui tournait autour.
De quoi passer un peu plus pour une illuminée !

À la Renaissance, la redécouverte

Il faut attendre le XIIe siècle pour que l'Europe occidentale ne renoue avec les connaissances scientifiques des anciens. La Renaissance, la Reconquista en Espagne, entre autres, font remonter à la surfaces les thèses oubliées.

En 1633, soit 400 ans après la vision de la paysanne, Galilée fut obligé par l’Inquisition de contredire sa propre théorie, selon laquelle la Terre tournait autour du Soleil, sous peine du bûcher. La révision de son procès eut lieu entre 1979 et 1981, à l’initiative de Jean-Paul II.

Le système solaire selon la théorie copernicienne. Nicolas Copernic (1473-1543) était un astronome polonais, qui a développé un modèle héliocentrique : le Soleil est au centre de l'univers, toutes les planètes orbitent dans des mouvements circulaires
Le système solaire selon la théorie copernicienne. Nicolas Copernic (1473-1543) était un astronome polonais, qui a développé un modèle héliocentrique : le Soleil est au centre de l'univers, toutes les planètes orbitent dans des mouvements circulaires © Getty / DR JEREMY BURGESS/SCIENCE PHOTO LIBRARY
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.