Qu’ils soient écrivains, biographes, réalisateurs de films, ceux qui se sont approchés de la dernière reine de France ont été touchés par le halo de mystère qui l’entoure à jamais.

Portrait d'une reine, Marie-Antoinette souriante
Portrait d'une reine, Marie-Antoinette souriante © Getty / Sigi Kolbe

La figure de Marie-Antoinette, dernière reine de France et de Navarre, inspire le monde artistique et l’Histoire fourmille de qualificatifs à son sujet. Qu’elles soient dithyrambiques, particulièrement injurieuses ou sexistes, ces épithètes se résumeraient peut-être toutes en une seule : Marie-Antoinette fut assurément une femme énigmatique.

Marie-Antoinette, celle dont Élisabeth Vigée-Le Brun, première femme nommée peintre de la Cour, fit une trentaine de portraits de son vivant, devint après sa mort un sujet pour de nombreux auteurs. Retenons quelques-uns d’entre eux pour l’impact qu’ils ont eu sur notre histoire contemporaine.

Stefan Zweig

Auteur majeur du XXe siècle, Stefan Zweig, brillant nouvelliste mais aussi biographe et historien, avait exercé son extraordinaire sensibilité au sujet de cette reine « très aimée mais trop haïe ».

S’appuyant sur des archives inédites d’un amant supposé de la reine, le Comte Axel de Fersen, l’auteur verra l’édition allemande publiée en 1932 et sa traduction française en 1933. Son Marie-Antoinette est considéré comme un chef-d’œuvre littéraire, qui inspira encore d'autres auteurs au fil du temps.

Stefan Zweig :

Car jamais une femme n’est plus honnête ni plus noble que quand elle cède librement et complètement à des sentiments qui ne trompent pas.

Vous pouvez également réécouter la fiction consacrée à l’auteur, Stefan Zweig - Le Monde d'Hier, diffusée le 22 janvier 2017, dans l’émission Autant en emporte l’Histoire.

Chantal Thomas

Philosophe, directrice de recherche au CNRS, spécialiste de la littérature du XVIIIe siècle, Chantal Thomas est également essayiste, auteur dramatique et romancière.

Sa rencontre avec le personnage a donné un livre très original, La Reine Scélérate - Marie-Antoinette dans les Pamphlets qui aborde le mythe à travers le filtre des innombrables pamphlets qui l’ont accablée.

Chantal Thomas :

Marie-Antoinette : Reine. Autrichienne. Épouse de Louis XVI. Joua à la bergère. Fut guillotinée.

Pour choix du sujet de son premier roman, et très inspirée par sa lecture du livre de Stefan Zweig, Chantal Thomas désigne tout naturellement Marie-Antoinette. Au cours du récit , Chantal Thomas va évoquer, heure par heure, trois journées de la débâcle de l’Ancien Régime, à travers le regard d'Agathe Laborde, autrefois lectrice de la reine Marie Antoinette et qui se trouve exilée à Vienne en 1810 au moment où elle raconte les faits.

Publié en 2002 aux éditions du Seuil, ce livre remarquable, intitulé Les Adieux à la Reine, obtient le Prix Fémina la même année.

Le roman va inspirer le réalisateur Benoît Jacquot, qui l’adaptera au cinéma dix ans plus tard, avec tout autant d’intelligence et de sensibilité. Ce film recevra trois prix et sept nominations aux César 2013, dont le César de la meilleure adaptation pour Benoît Jacquot et Gilles Taurand.

Chantal Thomas est l’invitée de Jean Lebrun dans son émission La Marche de l’Histoire, diffusée fin mars 2012, Marie-Antoinette réhabilitée ? à l'occasion de la sortie du film éponyme de Benoît Jacquot.

Évelyne Lever

Historienne française, spécialiste de l'histoire du XVIIIe siècle, Évelyne Lever est aussi l'auteur de nombreux livres sur la vie de Marie-Antoinette. Une dizaine d’ouvrages, une véritable œuvre historique et littéraire construite autour du personnage de la reine, pour révéler la profondeur d’une existence hors-normes.

L’historienne est l’invitée de Stéphanie Duncan dans Autant en emporte l’Histoire du dimanche 19 mars 2017, de 21h à 22h, puisque l’émission des Fictions de France Inter évoquera la fameuse affaire du collier de la reine.

Évelyne Lever :

Il semblerait que certaines des pierres du fameux collier se retrouvent dans les bijoux de la couronne d’Angleterre.

La fiction, Jeanne de La Motte et le Collier de la Reine, écrite par Renaud Meyer pour Autant en emporte l’Histoire, est réalisée par Michel Sidoroff.

Vous pouvez écouter en avant-première, un extrait de cette fiction, avec la comédienne Flora Brunier dans la voix de Jeanne de la Motte et pour le Cardinal de Rohan, la voix du comédien Matthieu Marie.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.