L'ancien résistant et porte-parole des parties civiles au procès de Maurice Papon en 1998 à Bordeaux, Michel Slitinsky, est décédé samedi à l'âge de 87 ans, a-t-on appris auprès de sa famille. Ce Bordelais issu d'une famille juive d'Ukraine et rescapé d'une rafle en 1942 avait découvert les miliers de documents à l'origine de l'affaire. Maurice Papon, haut fonctionnaire du régime de Vichy, avait été condamné en avril 1998 à dix ans de réclusion criminelle pour complicité de crimes contre l'humanité pour sa participation à la déportation des juifs. En 1981, alors que Maurice Papon était ministre du Budget de Valéry Giscard d'Estaing, Michel Slitinsky avait découvert avec l'aide d'un ami historien, Michel Bergès, les documents qui allaient conduire le haut fonctionnaire devant les assises de la Gironde pour un procès historique qui dura six mois. Sa ténacité et celle des avocats bordelais Michel Touzet et Gérard Boulanger avaient permis de surmonter tous les obstacles, notamment politiques, pour parvenir à la tenue de ce procès.

Gérard Boulanger au micro d'Ezequiel Fernandez de France bleu Gironde

Maurice Papon fut libéré pour raisons de santé en septembre 2002 et est mort, à l'âge de 96 ans, en février 2007.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.