« Poets Marched in the Van of the Irish Revolt » (Les poètes à la tête de la révolte irlandaise) annonçaient les gros titres du New York Times au mois de mai 1916. Le journal décrivait ensuite l’insurrection de Pâques comme « une révolution poétique, voire une révolution de poètes ». Animée parClíona Ní Ríordáin , professeure à l’Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et coéditrice du numéro « L’Irlande et sa république : passée, présente et à venir » de la revue Etudes Irlandaises , cette conférence illustrée dans le cadre du festival Quartier du Livre mettra en lumière la fougue lyrique de P. H. Pearse, Thomas MacDonagh et Joseph Mary Plunkett et évoquera leurs œuvres en les replaçant dans le contexte de la poésie européenne.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.