"Paris brisé ! Paris martyrisé ! mais Paris libéré !" Le musée de la Libération de Paris – musée du général Leclerc - musée Jean Moulin – a été officiellement inauguré le dimanche 25 août 2019, à l’occasion du 75ème anniversaire de la Libération de Paris dans un nouveau lieu non loin de la Place Denfert-Rochereau.

 Vue du square Nicolas Ledoux sur le musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin
Vue du square Nicolas Ledoux sur le musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin © © Ch. Batard, Agence Artene

Un nouveau site pour les différents musées :

Le musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris et le musée Jean Moulin ont quitté la dalle Atlantique de Montparnasse pour être accueillis dans le site patrimonial du XVIIIème siècle que sont les pavillons Ledoux ainsi que dans un bâtiment adjacent du XIXème, entièrement restaurés et réaménagés, de la place Denfert-Rochereau dans le 14ème arrondissement de Paris. 

La 2e Division blindée place Denfert Rochereau, le 25 août 1944
La 2e Division blindée place Denfert Rochereau, le 25 août 1944 / © musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean

Avant de parcourir les espaces d'exposition , revenons sur l'histoire des pavillons construits par l'architecte Claude Nicolas Ledoux et classés au titre des monuments historiques avec Sylvie Zaidman, directrice du musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin.

2 min

Sylvie Zaidman vous raconte l’histoire des bâtiments du musée d’avant la Révolution française à nos jours

Par Franck Olivar

L’histoire souterraine de la Libération :

Un musée installé 20 mètres au-dessus d’un site exceptionnel que l'on visite sur inscription : l’abri de défense passive dans lequel le colonel Rol-Tanguy, chef des Forces françaises de l'intérieur de la région parisienne avait installé son état-major durant la semaine décisive de la Libération de Paris entre le 20 et 28 août 1944. Après avoir emprunté plus de 100 marches, Sylvie Zaidman, la directrice du musée vous invite à une visite du lieu.

2 min

Accompagnez Sylvie Zaidman au fil des cent marches qui mène à l’état-major du colonel Rol-Tanguy

Par Franck Olivar
La descente au poste de commandement souterrain du Colonel Rol-Tanguy
La descente au poste de commandement souterrain du Colonel Rol-Tanguy / © Pierre Antoine

Cet état-major offre à voir dans quelques vitrines des objets comme des masques à gaz et une sorte de vélo d'intérieur qui par la force des mollets pouvait prendre le relais en cas de défaillance ou de coupure des systèmes électriques et de ventilation. Si cet abri n’a pas servi officiellement durant la Guerre, son rôle fut fondamental à partir du 20 août 1944, pendant la Libération de Paris.

j'ai  conçu un parcours intégrant, une déambulation toujours guidée par les figures héroïques que sont Jean Moulin et le Général Leclerc et qui invitent à comprendre l'histoire de la Seconde Guerre mondiale et de Paris occupé puis libéré. Sylvie Zaidman, directrice du musée

Des collections qui incarnent la petite et la grande histoire :

Découvrez avec Sylvie Zaidman le musée dont la scénographie est ponctuée de trois grands temps forts que sont la défaite de juin 1940, la Libération de Paris et une expérience inédite en sous-sol où se mêle des objets, des images d’archives audiovisuelles ainsi que des uniformes et des documents comme le journal d'André Galland.

1 min

Sylvie Zaidman vous invite à découvrir le parcours d’André Galland devant la vitrine que lui consacre le musée

Par Franck Olivar
la vitrine consacrée à André Galland
la vitrine consacrée à André Galland © Radio France / Franck Olivar

Le musée possède plus de 7 000 objets, des milliers de documents originaux sur la période, des fonds exceptionnels sur le général Leclerc et sur Jean Moulin mais également une collection textile d'uniforme de la 2ème DB, des fonds d'affiches et de journaux originaux, des séries de photographies et plus de 125 témoignages audiovisuels.

Le musée a bénéficié de nombreux partenariats avec le Ministère des Armées, le Ministère de la Culture et des mécènes et organise en partenariat avec l'Education Nationale le CNRD (Concours national de la Résistance et de la Déportation). 

Pour aller plus loin 

le site du musée de la Libération de Paris - musée du général Leclerc - musée Jean Moulin

L'accès aux collections permanentes est gratuite.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.