Romans noirs, textes troublants pour les Fictions de France Inter, l'auteur Patrick Pécherot revient nous faire frémir dans "1874, Édouard Buguet, le photographe des fantômes".

Fantôme apparaissant sur une photographie
Fantôme apparaissant sur une photographie © Getty / London Stereoscopic Company

Journaliste, écrivain et scénariste de bande dessinée, Patrick Pécherot se passionne pour l'Histoire, adore faire revivre des époques et décrire des atmosphères.

Patrick Pécherot :

Il suffit d’un pavé luisant, d’une palissade, d’un bistrot, d’une porte trop close pour être honnête, ou de tout autre élément d’un décor quotidien, pour vous emmener bien plus loin que les pas ne portent....

Son nouveau roman, Une plaie ouverte, a obtenu le prix Transfuge du meilleur polar français.

Dans ce roman noir, l'auteur évoque les événements insurrectionnels de La Commune. Assurément, cet écrivain voit des choses derrière les choses dans ce livre peuplé de fantômes, où l'insurrection achevée dans le sang, même éloignée dans le temps, fait encore naître douleurs et remords.

Il a déjà écrit une fiction pour l'émission de Stéphanie Duncan : Rirette Maîtrejean : du col claudine à la Bande à Bonnot, un récit qui nous plongeait dans la Belle Époque, évoquait une publication anarchiste et les événements tragiques autour de la fameuse Bande à Bonnot.

Retrouvons la saveur des fantômes de Patrick Pécherot dans l'émission Autant en emporte l'Histoire dimanche prochain dans 1874, Édouard Buguet, le photographe des fantômes.

L'histoire se passe en 1874, en plein Paris, à une époque où le spiritisme devenait à la mode.

Un certain Édouard Buguet, photographe de son état, proposait à ses clients des clichés un peu particuliers.

Mais nous n'en dirons pas plus ! Écoutons à présent un extrait de cette fiction, réalisée par Cédric Aussir.

et donnons-nous rendez-vous ce dimanche 11 décembre , sur France Inter, dès 21h, une émission à réécouter et à podcaster !

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.