D'une exposition de 2012 à la BnF à l'émission "Autant en emporte l'Histoire", en passant par sa biographie écrite par Stefan Zweig, embarquons pour l'inconnu avec Magellan !

Carte du Monde au temps de Magellan
Carte du Monde au temps de Magellan © Getty / Père Heinrich Scherer (Coll privée Hulton Fine Art)

L’âge d’or des cartes marines - Quand l’Europe découvrait le monde

En octobre 2012, cette mémorable exposition à la BnF révélait au grand public des trésors de la cartographie européenne.

Nous les considérons aujourd’hui comme de véritables œuvres d’art, ces cartes ! D’abord gravées sur des peaux de bête, puis dessinées sur parchemin, elles constituaient de véritables outils de navigation, du XIIIe siècle au XVIIIe siècle.

Carte de l'Amérique du Sud
Carte de l'Amérique du Sud © Getty / Frédérick de Wit (crédit DEA/G.Dagli Orti)

Avec leurs enluminures, parfois rehaussées d’or, ces cartes portent le nom de portulan, (de l'italien portolano : livre d'instructions nautiques) et aidaient les marins à se repérer le long des côtes, à identifier les ports mais aussi les hauts-fonds et les courants ; tandis que les océans sillonnés de lignes, indiquaient les directions de la boussole, avec "leurs lignes de vent", la figuration des effrois aussi, comme une histoire inscrite pour la postérité.

La plus grande collection au monde se trouve à la BnF (500 cartes ou objets), l’exposition a présenté deux cents pièces provenant aussi d’autres sources et qui permettaient de nous projeter dans un passé où le globe terrestre recelait encore beaucoup de zones d’ombre.

Pour nous remémorer cette exposition, vous pouvez suivre le magazine Tout un Monde de Marie-Hélène Fraïssé sur France Culture, en octobre 2012, à l’occasion de l’exposition, avec entre autres, Jean-Yves Sarazin , directeur du département des Cartes et Plans de la BnF

Pour vous remplir les yeux de ces tracés énigmatiques où se distinguent parfois des lignes connues, vous pouvez suivre la vidéo de l'exposition sur le site de la BnF.

Plaisir visuel, mais aussi patrimoine d’humanité que nous pouvons partager à l’infini d’un monde qui l’est tout autant.

Détroit de Magellan (vers 1630)
Détroit de Magellan (vers 1630) © Getty / Jocondius Hondius (coll.privée) Hulton Fine Art

L'écrivain Stefan Zweig, prend conscience du courage des premiers navigateurs

Alors qu’il se prenait à considérer tout le confort qu’il pouvait savourer sur le paquebot qui le menait en Amérique du Sud, l’écrivain Stefan Zweig eut l'idée d’évoquer le voyage de celui qu’il considérait comme le plus hardi de tous, Magellan, le navigateur portugais qui entreprit, le 20 septembre 1519, à 39 ans, le premier voyage autour du monde.

Extrait de la préface : « Entre tous les exploits de ces hardis conquistadores celui qui fit la plus forte impression sur moi fut le voyage de Ferdinand Magellan, qui partit de Séville avec cinq pauvres cotres pour faire le tour de la terre – la plus magnifique odyssée, peut-être, de l’histoire de l’humanité que ce voyage de deux cent soixante-cinq hommes décidés dont dix-huit seulement revinrent sur un des bâtiments en ruines, mais avec la flamme de la victoire flottant au sommet du grand mât. »

Vous pouvez lire le début du chapitre premier de cette biographie sur Magellan de Stefan Zweig, qui sera publié pour la première fois à Vienne (Autriche) en 1938.

Carte d'Amérique du Sud (1563)
Carte d'Amérique du Sud (1563) © Getty / Luis Lazaro (G.Dagli Orti)

"Le Serment de Magellan", dans Autant en emporte l'Histoire, sur France Inter

Le Serment de Magellan, une fiction de Sarah Farkas dans une réalisation de Baptiste Guiton, sera diffusée ce dimanche 20 novembre 2016 de 21h à 22h sur les ondes de France Inter. Une émission que vous pouvez réécouter ou podcaster.

Après cette fiction d'une trentaine de minutes, Stéphanie Duncan reçoit Michel Chandeigne, spécialiste de la littérature et de l’histoire du Portugal, et s’entretient avec lui de la façon dont « le rêve héroïque » de Magellan a pu devenir réalité.

Michel Chandeigne est également éditeur et, sous le nom de Xavier de Castro, a écrit un remarquableVoyage de Magellan,1519-1522 qui se veut une somme de tous les témoignages directs sur l’expédition et constitue aujourd’hui une référence.

Pour découvrir quelques instants de la fiction de Sarah Farkas, Le Serment de Magellan, en voici un extrait :

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.