A l’occasion des 70 ans de sa disparition, une exposition Redécouvrir Jean Moulin se tient au Musée du Général Leclerc de Hauteclocque et de la Libération de Paris - Musée Jean Moulin. Jusqu’au 29 décembre, une scénographie signée par le « collectif au fond à gauche » met en valeur des documents nouveaux légués par une parente du résistant. Elle éclaire sous un angle nouveau sa personnalité, en particulier sa passion pour l'art.

Dessin Jean Moulin - cirque
Dessin Jean Moulin - cirque © Radio France
[Jean Moulin](%20http://www.franceinter.fr/personne-jean-moulin) le résistant, on connaît, Jean Moulin l’artiste, moins. Le préfet engagé mort des suites des tortures de Klaus Barbie **aimait l’Art et pratiquait la peinture** . Preuve de cette passion, sa couverture dans la résistance était marchand d’art, propriétaire d’une galerie **Romanin** (nom d’un château féodal près de la maison familiale de Saint-Andéol et son pseudonyme d’artiste). Dans cette galerie, située rue de France à Nice, il vend, entre autres, des tableaux de Renoir. Et c’est sous la fausse identité de Jacques Martel (le peintre) qu’il est arrêté à Caluire le 21 juin 1943. Enfant, il dessine. Ses talents sont remarqués très jeune. Il publie des dessins humoristiques dans des revues parisiennes (_Le Rire, Gringoire, Le Journal amusant ou Candide_ ) à l’âge de 16 ans.
Dessin Humoristique Jean Moulin
Dessin Humoristique Jean Moulin © Radio France
Son oeuvre se révèle variée : caricatures, dessins humoristiques, gravures... Mais sous la pression paternelle, il doit s'orienter vers des études de Droit, qui le conduiront **vers la carrière de préfet** . Mais il n’a jamais vraiment délaissé son amour pour la peinture. Dominique Veillon, directrice de recherche honoraire au CNRS présente la partie de l'exposition consacrée aux talents d'artiste de Jean Moulin :
Jean Moulin 3 dessins
Jean Moulin 3 dessins © Radio France
Christine Levisse-Touzet, l'une des commissaires de l'exposition et directrice du musée revient sur ses talents de caricaturiste :
Un des tableaux de la collection de Jean Moulin
Un des tableaux de la collection de Jean Moulin © Radio France
[Daniel Cordier ](http://www.franceinter.fr/personne-daniel-cordier%20)raconte aussi que Jean Moulin lui avait fixé l’un des premiers rendez-vous secrets dans une galerie. Il lui avait alors donné une leçon d’histoire de l’Art dont il se souviendra toute sa vie, et qui sera à l’origine de sa carrière de marchand d’art. Au printemps 1943, son secrétaire particulier lui demande : « alors après la guerre que ferez-vous ? Jean Moulin lui avait répondu en riant : « je serai peintre évidemment ! ». Ici, Daniel Cordier revient sur les goûts de Jean Moulin en matière de peinture, et sur le livre de peinture qu'il lui avait offert au restaurant à l'issue du premier Conseil National de la Résistance, le 27 mai 1943 :
### Et aussi : Fin mai, France 3 diffusera [Alias Carracalla](http://www.franceinter.fr/depeche-allias-caracalla-au-coeur-de-la-resistance), au coeur de la résistance d'après le livre de Daniel Cordier, un téléfilm d'Alain Tasma en deux épisodes, avec Eric Caravaca en Jean Moulin et Jules Sadoughi dans le rôle de son très jeune secrétaire :
Alias_Caracalla_Lien_emission
Alias_Caracalla_Lien_emission © Radio France
### En savoir plus :
Couverture Livre - Jean Moulin
Couverture Livre - Jean Moulin © Radio France
Un beau livre : Jean Moulin artiste, préfet, résistant de Dominique Veillon et Christine Levisse-Touzé (commissaires de l’exposition) paru aux éditions Tallandier. [Itinéraires Jean Moulin](http://www.chrd.lyon.fr/static/chrd/contenu/pdf/expositions/Jean%20Moulin/parcours%20JM.pdf) : propose sur smartphones, tablettes et ordinateurs de découvrir les lieux témoins de l’histoire de Jean Moulin Bientôt sur [le musée de la résistance en ligne](http://www.museedelaresistanceenligne.org) une exposition virtuelle Jean Moulin par les objets. Les musées qui accueillent des œuvres de Jean Moulin : sur le [site du musée des Beaux Arts de Quimper](%20http://www.mbaq.fr/fr/musee-collections/max-jacob-ses-amis/oeuvre/o/au-pardon-de-sainte-anne/), un tableau de Jean Moulin et le[ musée des Beaux Arts de Béziers](http://www.beaux-arts-beziers.com/) Sur France Inter : En octobre 2011, François Busnel consacrait une semaine spéciale à Daniel Cordier.[ Pour réécouter ces émissions](http://www.franceinter.fr/emission-le-grand-entretien-semaine-speciale-avec-daniel-cordier-3).
Caricature - Jean Moulin
Caricature - Jean Moulin © Radio France
Le [site du Mémorial Jean Moulin](%20http://www.memorialjeanmoulin.fr/articles.php?lng=fr&pg=60) : toutes les informations sur l’homme, et les manifestations prévues en 2013. Le 19 décembre 1964, André Malraux, dans un discours resté dans les mémoires, rend hommage à Jean Moulin lors du transfert de ses cendres au Panthéon, et mentionne les dessins ultimes du résistant : « Le jour où, au Fort Montluc à Lyon, après l’avoir fait torturer, l’agent de la Gestapo lui tend de quoi écrire puisqu’il ne peut plus parler, [Jean Moulin dessine la caricature de son bourreau](http://www.ina.fr/video/I00013192). Fait retrouvé dans la déposition ultérieure de Klaus Barbie.»
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.