Très apprécié en France, l’écrivain autrichien, Stefan Zweig reste le témoin précieux d’un monde à jamais disparu, ce « Monde d’Hier » qu’il avait célébré avec tant de talent…

Roman "La Pitié Dangereuse" annoté par Stefan Zweig
Roman "La Pitié Dangereuse" annoté par Stefan Zweig © Maxppp / Wolfram Kastl

Stefan Zweig, auteur prolifique et épistolier

Avec une abondante production de récits, de nouvelles, de contes et de poèmes, un livret d’opéra, des miniatures historiques, des drames, des essais critiques, des biographies, des monographies, des préfaces d’ouvrages, d’innombrables articles de journaux, Stefan Zweig fut aussi un remarquable épistolier ; ses milliers de lettres envoyées de par le monde n’avaient d’autre sens que le partage d’une culture européenne dont il sentait la fin menacée.

Stefan Zweig :

Le nationalisme a empoisonné la fleur de notre culture européenne.

Pour Stefan Zweig, même exilé, résister à l’éclatement de l’Europe signifiait communiquer à tout prix, au mépris des frontières, et en particulier avec l’écrivain Romain Rolland, comme lui, pacifiste et non-violent.

L’échange épistolaire entre les deux écrivains, très admiratifs l’un de l’autre, va s’étendre de 1910 à 1941, plus de trente années qui verront poindre puis s’étendre les menaces nationalistes sur toute l’Europe.

Ces dernières années, les éditions Albin Michel ont publié l’intégralité de cette correspondance qui est un modèle du genre. Avec Siegrun Barat, la traductrice des lettres en allemand de Stefan Zweig, Jean-Yves Brancy, docteur en histoire contemporaine, a établi cette édition littéraire en trois volumes.

Retrouvons Jean-Yves Brancy dans un article publié sur France Inter à la sortie d’un des tomes de la correspondance…

Stefan Zweig, Romain Rolland, deux Européens sous les feux de la guerre

Christine Siméone, journaliste à France Inter, a publié sous ce titre, un article très riche et fourni qui nous propose, entre autres, l’écoute d’une entrevue avec Jean-Yves Brancy.

Il s’agit pour ce spécialiste de l’histoire contemporaine de développer le thème de son mémoire universitaire qui propose une réflexion autour de l’idée européenne dans la correspondance entre Romain Rolland et Stefan Zweig entre 1919 et 1933.

Stefan Zweig :

Le travail intellectuel a toujours été la joie la plus pure, et la liberté individuelle, le bien suprême de ce monde.

Stefan Zweig, une œuvre à écouter sur France Inter

Dans son émission intemporelle, Ça peut pas faire de mal, Guillaume Gallienne nous avait emmenés sur les sentiers littéraires de Stefan Zweig, accompagné par les voix de Zabou Breitman ou de Fanny Ardant.

Le plaisir reste intact à réécouter le style sombre et splendide de l’auteur, dans des extraits de Vingt-quatre heures de la vie d'une femme, de La Confusion des sentiments, ou encore d’Un Voyage dans le Passé, de La Pitié Dangereuse, sans oublier Le Joueur d'Échecs ou _Le Monde d'Hier, Souvenirs d'un Européen,_ son dernier opus.

Réécouter l’émission Ça peut pas faire de mal de Guillaume Gallienne

En mémoire de Stefan Zweig, un film en 2016

Le long-métrage de Maria Schrader, sorti en août 2016, évoque avec talent l'exil de l'écrivain, de Rio de Janeiro à Buenos Aires, de New York à Petrópolis.

Avec les acteurs et actrices : Josef Hader, Barbara Sukowa, Aenne Schwarz, Matthias Brandt et Charly Hübner. Un biopic très bien documenté et passionnant :

« Le Monde d’Hier, Souvenirs d’un Européen », dernier texte avant son ultime geste

L'ouvrage commence avec la description des fastes de Vienne à la fin du XIXe siècle jusqu'à la déclaration de la Seconde Guerre mondiale, en septembre 1939. Stefan Zweig, exilé au Brésil, enverra le manuscrit de ce livre-phare à son éditeur, juste à la veille de son suicide.

Dimanche 22 janvier, Autant en Emporte l’Histoire consacre son émission à Stefan Zweig autour de ce livre, Le Monde d’Hier, Souvenirs d’un Européen, avec comme invités Laurent Seksik, médecin et écrivain et le comédien, Jérôme Kircher, pour une lecture inouïe des textes de Stefan Zweig.

Laurent Seksik vient de publier un ouvrage d’extraits significatifs du chef-d’œuvre de Stefan Zweig illustré d’images d’archives afin de nous permettre de voir le monde d’hier comme l’écrivain l’a vu, un livre baptisé tout simplement _Le Monde d'Hier illustré, Stefan Zweig._

Voici un extrait de cette lecture par Jérôme Kircher, comédien et metteur en scène, avec Patrick Pineau, de la pièce Le Monde d’Hier de Stefan Zweig, actuellement aux Théâtre des Mathurins, un texte qui résonne fort au cœur de l’Europe d’aujourd’hui…

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.