Connaissez vous le nom du court central du tournoi de l'US Open ? Le professeur Mauduit vous donne la réponse et vous raconte l'histoire du tournoi new-yorkais qui sort du simple cadre de la raquette.

Tennis et ségrégation

Née en 1881, l'US Tennis Association accompagne la création du fameux tournoi. Ce dernier est installé à Newport dans l'état duRhode Island . Mais en 1881, le sport est loin d'être un milieu ouvert et les membres de cette fédération sont exclusivement blancs. Les noirs, de leur côté, peuvent pratiquer le tennis mais uniquement dans les universités qui leurs sont réservées. Ils sont également exclus des compétitions et pour contrer cette ségrégation, il crée l'American Tennis Association . Les États-Unis se retrouvent alors avec deux fédérations.

Le tournoi de l'US Tennis Association remporte un beau succès, au point qu'en 1915, par manque de place pour accueillir les spectacteurs, le tournoi déménage. Il se déplace à Forest Hills, New-York . Mais les Noirs n'y sont toujours pas acceptés.

Le jour où frappa la foudre.

Althea Gibson, Roland Garros - 1956
Althea Gibson, Roland Garros - 1956 © Bettmann/CORBIS

Il faut attendre 1956 pour que le vent du changement souffle sur les courts américains. Celle qui ouvre la brèche s'appelle Althea Gibson . Elle a remporté Roland-Garros cette année là, mais sa couleur de peau l'empêche de participer à son tournoi national. Il faudra l'intervention d'une autre joueuse aurpès de la Fédération pour la situation se débloque. Elle, c'est Alice Marble . Elle a gagné plusieurs fois le tournoi US. Elle exige qu'Althea Gibson puisse participer au tournoi et obtient gain de cause. En 1957, Althea Gibson est la première personne noire à participer à un tournoi de tennis américain. La foudre frappe un des aigles de la façade du court le jour de son premier match. Althea Gibson remporte le tournoi pour cette première participation, déclenchant cette fois les foudres des racistes. Elle est malgré tout porteuse d'espoir.

Arthur "Ace" Ashe

Un autre joueur noir attire les observateurs. Ne vous fiez pas à ses grosses lunettes, il est rapide comme l'éclair. Son service est fracassant. Son surnom "Ace" , son nom Arthur Ashe . Il va écrire l'histoire du tennis et aussi celle de la société américaine.

Arthur Ashe, 1968
Arthur Ashe, 1968 © Michael Cole/Corbis

Nous sommes en 1967 et le tournoi US s'ouvre aux pros. Il devient l'US Open . Et l'année suivante, en 1968, Arthur Ashe arrive en finale. Il gagne le tournoi face au hollandais Tom Okker . Quelques mois auparavant, Martin Luther King est assassiné et la victoire de Ashe dans ce contexte prend une dimension sociale plus forte et participe à l'avancée des droits civiques pour les Noirs. Arthur Ashe les défendra tout au long de sa carrière.

Le tournoi part de Forest Hills en 1977 pour Flushing Meadows dans le Queens . Arthur Ashe meurt en 1993 et à la fin des années 90, l'US Open lui rend hommage en baptisant le court central de son nom. Un court qui n'est pas couvert et qui oblige à interrompre les matches par temps de pluie. Mais c'est sûrement pour laisser passer la foudre.

Retrouvez chaque dimanche L'oeil du tigre sur France Inter

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.