Après l'incendie qui a détruit les locaux de l'hebdomadaire, le dessinateur Luz évoque les menaces reçues depuis que le thème du numéro de cette semaine (titré "Charia Hebdo) était connu.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.