Bruno Humbeeck est professeur de psychopédagogie et l'auteur de plusieurs livres sur le rire. Dans "L'été comme jamais", il explique au micro de Daniel Fiévet qu'il existe en réalité plusieurs sortes de rires - ce que les Grecs avaient bien noté puisqu'ils ont, dans leur vocabulaire, distingué le "gelan" du "catagelan"

Où l'on apprend à distinguer le rire en "ah" et le rire en "hé"...
Où l'on apprend à distinguer le rire en "ah" et le rire en "hé"... © Getty

Qu'est-ce que le "gelan" ?

"Le gelan, c'est le rire positif, convivial, qui ne se produit que dans un contexte ludique, sécurisant et créateur de lien bienveillant. Si vous voulez voir comment ça fonctionne, prenons le chatouillement par exemple :

  • Imaginez : quelqu'un que vous n'avez jamais vu cherche à vous chatouiller. Vous n'allez pas rire parce qu'il faut un contexte sécurisant
  • Imaginez, vous êtes en pleine dispute avec votre conjoint(e) et il lui vient l'idée saugrenue de vous chatouiller : vous n'allez pas rire non plus parce que le contexte n'est pas ludique
  • Et si vous voulez voir à quel point c'est relationnel et bienveillant, essayez de vous chatouiller vous-même. Si vous riez, vous devez consulter, c'est que vous n'êtes pas bien. 

Ce rire-là est partagé avec les jeunes animaux : le jeune singe, le jeune rat rient comme ça". 

Qu'est-ce que le catagelan ?

Il a un autre rire, qu'on appelle le catagelan, qui vient du rire menaçant des grands singes. Si vous allez dans un zoo, près des chimpanzés, vous envoyez votre point et vous allez voir, ils vont sortir leurs dents et retrousser leurs lèvres. 

Si vous n'avez pas le temps d'aller dans un zoo, vous mettez votre télévision et vous attendez Trump : le président américain a le rictus menaçant des grands singes : les lèvres serrées et le regard acéré

Et on ne rit avec lui que si on partage sa cible. On n'a pas envie de rire avec lui si on n'a pas la même cible que lui. 

C'est la différence entre le catagelan, provoqué par la moquerie, et le gelan, provoqué par le rire convivial. 

C'est un rire de domination - c'est pour ça que les singes l'utilisent comme comportements territoriaux pour préserver leur territoire. 

Autre distinction : le son du rire

Le pédopsychiatre distingue également ces deux aspects du rire par leurs sons :

  • Le rire en "ah" : "où la personne abandonne toute défense, se lâche par rapport à l'autre". 
  • Le rire en "hé" : "un rire beaucoup plus proche de la dérision, de l'ironie, du sarcasme, etc". 

Aller plus loin

Lire Leçons d'humour, rire pour rebondir et L'Humour pour aider à grandir par Bruno Humbeeck

Ecoutez l'émission L'été comme jamais avec Emma la Clown, Boris Cyrulnik et Bruno Humbeeck, au micro de Daniel Fiévet.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.