Elle : Et tu as vu celle-ci ? La poupée châtain, tu l’a vue ? Elle porte une cravate !Oui : J’ai vu, jolie cravate. Tu l’as appelée comment ?Elle : La cravate ?Moi : Non. La Polly Pocket.Elle : Je l’ai appelée Ségolène Royal.Moi : Et pourquoi Ségolène Royal ?Elle : Parce qu’elle porte une cravate.Moi : Je n’ai jamais vu Ségolène Royal avec une cravate.Elle : Moi non plus mais comme ça, tu vois, dans mon histoire, on dirait qu’elle serait présidente de la République !Moi : Parce qu’elle porte une cravate ?Elle : Ben oui. Parce qu’elle porte une cravate.Moi : Bon d’accord si tu veux.Elle : La blonde avec une jupe, on dirait que ce serait la boulangère. La brune avec le collier, on dirait que ce serait la maitresse. Les deux en pantalon, on dirait que ce serait des élèves. La rousse sur le cheval, on dirait que ce serait une cousine. Et celle avec la cravate, on dirait que ce serait Ségolène Royal !Elle : Voilà. Parce qu’elle a une cravate. Et puis aussi parce qu’il n’y a que des filles chez les Poly Pocket.Moi : Il y a aussi un chat.Elle : Il y a aussi le chat, le chien et le cheval mais sinon y’a que des filles.Moi : C’est vrai, il n’y a que des filles.Elle : Et Nicolas Sarkozy, on est d’accord, c’est pas une fille !Moi : Bien vu.Elle : Donc le président de la République, chez les Polly Pocket, ça ne peut pas être Nicolas Sarkozy. Comme il n’y a que des filles, c’est Ségolène Royal.Moi : CQFD.Elle : C’est quoi ?Moi : Je veux dire que tu as raison.Elle : Tu veux bien que j'emmène Ségolène avec moi dans le bain ?Moi : Tu ne préfères pas la boulangère ou alors la maitresse ?Elle : Non je veux Ségolène Royal. Je veux la présidente !Moi : L'eau du bain ne va pas l’abîmer ?Elle : Mais non voyons, elle flotte ! Toutes les Polly Pocket, elles sont faites en plastic et ça flotte, le plastic.Moi : Si tu le dis.Elle : Mais viens voir ! J’enlève ses petits vêtements. Et voilà elle est en maillot… Et plouf dans l’eau Ségo !Moi : Mais tu es vraiment sûre qu’elle flotte ?Elle : J’ai envie de lui faire un shampoing.Moi : On va peut-être commencer par le tien ?Elle : Où elle est passée, Ségolène ?Moi : Tu l’as perdue dans la mousse ?Elle : Elle m’a dit qu’elle voulait nager jusqu’au bout de la baignoire, moi je lui ai fait confiance.Moi : Tu n’aurais peut-être pas du.Ségolène : A l’aiiiiide !!!Elle : Tu as entendu ?Moi : Non.Ségolène : Au secooooours !!!Elle : Et là, tu as entendu ?Moi : Non.Ségolène : Je me noiiiiie !!!Moi : Maintenant oui, je l’entends. Mais je croyais qu’elle flottait !Elle : Moi aussi, je croyais. Elle est là, tout au fond.Moi : Bon. Je te sors du bain ?Elle : Attend un peu, je regarde… Ségolène fait des bulles.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.