Ancien directeur des programmes de la chaîne cryptée, Alain de Greef a installé à l'antenne des émissions qui ont forgé l'identité de Canal : Nulle part ailleurs, Groland et les Guignols de l'info notamment.

►►► (RE)ECOUTER | France Inter fait revivre l'esprit Canal pendant une heure

Alain de Greef a travaillé toute sa vie à la télévision. Il a passé quinze ans dans le service public, à l'ORTF puis à Antenne 2. Il crée avec Pierre Lescure la célèbre émission musicale "Les enfants du rock", animée par Antoine de Caunes sur cette chaîne. Il reste ensuite 18 ans à la direction de Canal . Ces dernières années, "paisible retraité", assurait-il, il avait recentré sa vie autour du jazz et des arts plastiques.
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

### Hommage du monde de la télévision Les Guignols ont rendu hommage à l'un de leurs céateurs. C'est l'émission dont Alain De Greef était le plus fier : "Un projet difficile à mettre en place mais qui, après deux années de tâtonnements, est devenu le phare de Canal et la marque de sa différence".
Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.
Gérer mes choix

Dans un entretien au Monde en 2014, Alain de Greef portait un regard sévère sur l'évolution de Canal : "Quand je regarde les programmes en clair, je suis atterré par l'omniprésence des politicards de tous bords, avec leur propagande nauséabonde, et de leurs parasites habituels, les éditorialistes." (Crédit photo en page d'accueil : Vincent Isore/IP3 press)