Et si vos fournisseurs d’électricité étaient le vent, le soleil, l’eau.. ?

Eolienne
Eolienne © Getty / instamatics

L’électricité classique que nous consommons tous les jours a de nombreuses origines : charbon, pétrole, gaz, nucléaire, hydraulique, éolienne, solaire et même produite à partir de bio déchets. On appelle cet ensemble de sources le mix énergétique. En France, il est majoritairement d’origine nucléaire (75%).

La particularité de l’électricité verte c’est qu’elle ne préempte pas les ressources naturelles et ne nous fait prendre aucun risque : elle est produite à partir d’énergies naturelles disponibles à l’infini : les rayons du soleil, la force des cours d’eau, le vent par exemple. Si sa part dans le mix énergétique français est d’environ 19% la loi relative à la transition énergétique pour la croissance verte adoptée en juillet 2015, a fixé l’objectif de porter la part de l’électricité renouvelable à 40 % en 2030.

Chacun peut contribuer à ce développement en adhérant à une offre d’électricité verte auprès de son fournisseur habituel ou en lui faisant une infidélité et en allant voir ailleurs !

La plupart des opérateurs vous proposent un abonnement à une offre renouvelable, généralement ce sera un peu plus cher que le tarif de base (quelques %) pour EDF, ENGIE, Enercoop ou encore Direct Energie. Un fournisseur annonce même des tarifs 10% moins cher : Lampiris récemment racheté par Total, alors qu’un autre joue la carte du prix mais sur ses abonnements : Planète OUI.

Pour découvrir tous les enjeux de l’électricité renouvelable, écoutez le Social Lab de Valère Corréard dimanche à 6h50

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.