Donner à chacun la possibilité de créer, de se découvrir et d’inventer, tel est l’objectif du festival C’est Pas du Luxe !

festival C'est pas du luxe
festival C'est pas du luxe © Fondation Abbé Pierre

Le nom donné à ce festival n’est pas un hasard : l’accès à la pratique artistique ne doit pas être un luxe réservé aux personnes les plus favorisées mais être celui de tout un chacun.

Le festival C’est pas du luxe !, parrainé par Marie-Christine Barrault et Philippe Torreton, se déroule du 21 au 23 septembre 2018, à Avignon, ville partenaire accueillant cet événement culturel et social inédit.

C’est parce que nous nous interrogeons sur le fameux vivre ensemble, qu’il faut nous retrouver sur et autour de scènes improvisées ou institutionnelles, comme la Fondation Abbé Pierre l’a initié depuis 2012

Philippe Torreton, parrain du festival CPDL

Depuis plus de 20 ans, la Fondation Abbé Pierre accueille, soutient et accompagne des personnes en grande précarité. Pour la plupart des associations qui composent le réseau de la Fondation, il est très vite apparu qu’au travers de la pratique artistique, les personnes en situation d’exclusion retrouvaient une plus grande confiance en elles, l’envie de se reconstruire et de se projeter dans l’avenir.

► ► ► Un Festival tous les deux ans 

Des centaines de projets, des scènes inédites, une participation de plus en plus nombreuses des personnes en situation d’exclusion, un accueil enthousiaste des habitants lors des précédentes éditions… 

C’est pas du luxe ! est à la fois un festival et un processus quotidien qui met en lien des artistes, des institutions culturelles et des structures de l’action sociale, porté par la Fondation Abbé Pierre, La Garance (Scène Nationale de Cavaillon), l’association Le Village et Emmaüs France.

La Fondation défend la présence d’artistes dans les lieux d’accueil de personnes en situation de grande précarité (accueils de jour, centre d’hébergements, pensions de famille, CADA …).

En effet, elle considère que ces rencontres peuvent permettre la création de projets artistiques de grande qualité, de repenser le rapport au  travail social et d’apporter aux personnes accompagnées un ingrédient indispensable à leur vie.

Parrainée par le ministère de la Culture, la 4e édition de ce festival unique en son genre compte d’ores et déjà, en ce début 2018, une quarantaine de projets artistiques en gestation…

Non, définitivement non, la culture, ce n’est pas du luxe !  

Philippe Torreton, parrain du festival CPDL

Du vendredi 21 septembre 12h30 au dimanche 23 septembre 18h, vous pourrez assister à 44 projets artistiques nés de la rencontre entre artistes et personnes en situation de précarité :

  • 16 spectacles de théâtre/danse
  • 13 expositions/installations
  • 7 projections de film/courts métrage
  • 5 concerts
  • 3 performances

►►► Mais également :

  • Une installation collective créée par les festivaliers « Ombres d’une ville rêvée »
  • Une Galerie collective éphémère, pour découvrir (et éventuellement acheter) des productions d’artistes en situation de précarité
  • Des temps de conférences-débats

►►► Et trois grands temps forts :

  • Vendredi 20h30 à la FabricA : Invitation au voyage, performance collective créée par l’Orchestre régional Avignon-Provence et un collectif d’artistes associés au festival C’est pas du luxe ! 
  • Samedi 21h à la FabricA : Concert de Gauvain Sers. 
  • Dimanche 17h au square Agricol Perdiguier : Clôture festive et musicale avec Village Pile Poil.

►►► Informations pratiques

Lieux : la base du festival sera installée au square Agricol Perdiguier, les soirées du vendredi et samedi soir se dérouleront à la FabricA. Les différents lieux du festival sont à retrouver ici :http://goo.gl/1g7HXj

Pour accéder au festival, un bracelet CPDL sera mis en vente (participation libre). Une billetterie spéciale sera mise en place pour les soirées à la FabricA.

►►► Plus d’infos :

www.cestpasduluxe.fr

Source Fondation Abbé Pierre

C'est pas du luxe le festival
C'est pas du luxe le festival / Fondation Abbé Pierre
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.