Vous pensez que la valeur d’égalité entre les filles et les garçons est évidente ? Pourtant, le doute s’installe quand on analyse les outils de culture et d’éducation enfantine. On constate alors une grande inégalité de représentation entre le masculin et le féminin. La surreprésentation masculine dans la littérature par exemple est bien réelle, et les rôles et fonctions inégaux selon les sexes. Par ailleurs, les clichés sont omniprésents et souvent véhiculés de manière non consciente par les adultes. Cette exposition invite les filles et les garçons à faire des choix selon leurs envies et leurs potentialités sans se sentir déterminés par leur sexe. Elle les invite à se sentir libres de leurs activités, comportements, postures et attitudes, faisant fi de la contrainte « parce que je suis une fille », « parce que je suis un garçon ».

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.