Vous connaissez Mario Kart, ce jeu vidéo délirant où l'on remporte la victoire à coups de peaux de bananes et de carapaces de tortues ? Une bande d'ingénieux bricoleurs a transposé le concept dans la réalité, avec karts... et armes électroniques.

Mario Kart dans la vie réelle
Mario Kart dans la vie réelle © Radio France

L'idée est un peu folle, pas si bête, mais il fallait y penser : équiper des karts bien réels des mêmes armes imaginées par Nintendo dans la série Mario Kart. Mais pas question ici de voler leurs carapaces à d'innocentes tortues ou de consommer des kilos de bananes. Pour simuler ces armes, il suffit de simuler leurs effets (dérapage, accélération, freinage...) en équipant des karts classiques d'un dispositif électronique.

Lors de la course, les pilotes peuvent récolter des armes ou des bonus. Un champignon, par exemple, permettra de débloquer l'accélération de son propre kart (bridée à 75% de capacité au départ). Comme dans le jeu vidéo. Une banane activera un dispositif sur le véhicule d'un adversaire pour l'envoyer dans le décor. Comme dans le jeu vidéo. Une carapace le fera freiner et bloquera la direction. Comme dans le jeu vidéo.

Le mieux, c'est évidemment de voir le résultat final (cf. vidéo). Car ça fonctionne parfaitement : le dispositif a fait ses preuves lors d'une session de jeu (visiblement) mémorable sur le circuit de karting d'Austin, au Texas.

Pour réussir cette prouesse, les membres de Waterloo Labs ont notamment utilisé des puces RFID, de radio-identification. Des dispositifs utilisés traditionnellement pour tracer des objets... ou des personnes. On les retrouve aussi dans les passeports biométriques français, les passes Navigo du métro parisien, ou les télépéages.

Mais personne n'avait encore eu l'idée de s'en servir pour simuler l'explosion dévastatrice d'une carapace bleue.

Dossier_lien_chronique_netplusultra
Dossier_lien_chronique_netplusultra © Radio France
Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.