La France compte 1.300.000 associations et presqu’autant de projets d’intérêt général qui cherchent des bénévoles.

Allier attente et bénévolat
Allier attente et bénévolat © Getty / Maskot

Dans nos vies bien remplies il ne nous parait pas évident (voire impossible) de se dégager un peu de temps pour les autres. S’engager dans une association en tant que bénévole implique aussi de trouver la bonne structure qui a un besoin sur lequel nous pouvons nous impliquer.

Et tout n’est pas que question de temps puisque 35% des Français n’aideraient pas faute de savoir qui aider, sur quoi et comment. D’un côté des personnes prêtes à aider et de l’autre des associations qui ont besoin d’aide, il n’en fallait pas plus pour que des start-ups se saisissent de la question.

C’est donc autour de cet enjeu du bénévolat que Pickasso et Welp ont proposé leurs services à JC DECAUX et la Ville de Paris en s’appuyant sur les tablettes tactiles des abribus parisiens. Grâce à une application les personnes qui attendent leur bus peuvent découvrir les associations de leur quartier qui cherchent des bénévoles mais aussi les missions à effectuer ou encore les contacts utiles.

La base de données est mise à jour en temps réel afin de favoriser des mises en relation prolifiques. Une initiative qui met à profit le temps d’attente du bus et qui pourrait inspirer d’autres villes.

►►► Pour découvrir le dossier « Des sites de petites annonces jouent la carte de la solidarité » écoutez le Social Lab de Valère Corréard dimanche à 6h50 dans le 6/9 de Patricia Martin.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.