Une penderie partagée doit prochainement ouvrir ses portes sur Internet.

Des vêtements dans une garde-robe
Des vêtements dans une garde-robe © Getty / Tuan Tran

70 % de notre garde-robe reste au placard et l’industrie de la mode dévore des ressources naturelles et pollue, de quoi se poser la question de notre rapport aux vêtements.

Amandine et Céline étaient étudiantes lorsque l’idée leur est venue à l’occasion d’un voyage en Allemagne où elles découvrent un service de location de vêtements au mois.

De retour à Paris le projet HYLLA prend forme, ce sera une penderie partagée permettant de louer des vêtements. Des créateurs indépendants soucieux de l’éthique seront notamment mis en avant pour donner corps à la volonté de l’entreprise de changer notre rapport à la mode.

C’est un système de « box » qui a été choisi par HYLLA que vous pourrez découvrir dès janvier prochain avec un abonnement à 35€ pour 4 vêtements de votre choix par mois (frais de port inclus).

►►► Pour découvrir le dossier « L’Economie du partage dans le viseur du gouvernement» écoutez le Social Lab de Valère Corréard dimanche à 6h45 dans le 6/9 de Patricia Martin.

Derniers articles


Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.