Epic Rap Battles of History clashe l'Histoire
Epic Rap Battles of History clashe l'Histoire © YouTube

S'ils avaient une machine à explorer le temps, les auteurs d'Epic Rap Battles of History l'utiliseraient pour organiser des combats de répliques assassines entre les grands personnages de l'Histoire. Série culte de YouTube, ERB (pour les intimes) entame sa troisième saison.

Raspoutine, Frank Sinatra, Abraham Lincoln, Beethoven, Einstein, Napoléon, Christophe Colomb, Shakespeare... En trois ans d'existence, les fous furieux d'Epic Rap Battles of History (à prononcer, en criant très fort : "EPICRAFMAFFEULOVISSORIIIH") ont fait s'affronter un impressionnant Panthéon de personnages célèbres. Pas de violence physique (en tout cas, pas toujours), mais de la violence verbale à gogo, et des rimes qui font mouche.

L'idée de départ est sans doute issue d'une soirée passablement arrosée, mais qu'importe : mettre face à face deux célébrités (personnage historique, artiste, ou autre...) et voir ce qu'ils se seraient dit s'ils avaient été rappeurs et adversaires. Si vous avez vu le film "8 Mile" avec Eminem, mixez le tout avec "Retour vers le Futur" et vous aurez un aperçu du résultat. Depuis 2010, chaque épisode d'ERB est un petit bijou d'absurde et de rencontres improbables, suivi par plus de 7,5 millions d'abonnés.

On peut notamment y voir (et y entendre) des clashs entre Sherlock Holmes et Batman ("Je ne ris jamais, mais je suis sûr que ton rap peut changer ça "), Justin Bieber et Beethoven ("Je te frapperais bien, mais en Allemagne on ne tape pas les petites filles" ), Raspoutine et Staline (featuring Lénine, Gorbatchev & Poutine), Frank Sinatra et Freddie Mercury ("Mes chansons sont des hymnes à la victoire, les tiennes sont la bande originale d'une vasectomie" )...

À la fin, toujours ces deux mêmes questions cruciales pour les internautes : "Who won ? Who's next ?" ("Qui a gagné ? À qui le tour ?") Car à chaque fois, ce sont les commentaires sous la vidéo qui décident de la suite du programme. D'où, sans doute, la surenchère dans le grand n'importe quoi à chaque nouvel épisode.

La semaine dernière, après une longue pause (cinq mois sans "rap battle" temporelle), Epic Rap Battles of History était de retour, et tapait très fort en mettant face-à-face un tyran réel et un autre imaginaire. Adolf Hitler d'un côté, Dark Vador de l'autre : comme aurait pu le dire Pierre Desproges, "on peut rire de tout, tant qu'on a des lyrics assez solides, b***h".

> Pour voir l'intégralité de la Saison 1

> Pour voir l'intégralité de la Saison 2

image lien émission netplusultra
image lien émission netplusultra © Radio France
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.