Il existe en France une cinquantaine de monnaies locales complémentaires à l’euro. C’est par exemple le cas à Lyon qui a sa Gonette.

La monnaie locale citoyenne de Nancy "Le Florain" (un euro = un florain) lancée en septembre 2017 est acceptée chez plus de 52 commerçants à ce jour.
La monnaie locale citoyenne de Nancy "Le Florain" (un euro = un florain) lancée en septembre 2017 est acceptée chez plus de 52 commerçants à ce jour. © Maxppp / Alexandre Marchi

« La Gonette est la monnaie locale et citoyenne de la région lyonnaise ». Comme toutes les autres monnaies locales, la Gonette vaut un euro, et comme à chaque fois, elle cache une philosophie et un rapport à l’argent qui prend ses distances avec les grandes monnaies comme l’euro.

Si elle est un moyen d’échange entre les adhérents de l’association lyonnaise (700 particuliers et 300 professionnels), elle se veut aussi être un outil au service du développement de l’économie locale, bien loin des marchés financiers.

Les 118.000 Gonettes en circulation ont vocation à soutenir le commerce de proximité mais aussi à faire évoluer le rapport à l’argent de ses utilisateurs. 

Pour Fanny Autard, responsable du pôle citoyen de l’association qui gère la Gonette, une monnaie locale permet « d’ancrer l’argent dans un circuit économique plus éthique et plus respectueux de l’environnement. Quand les commerçants reçoivent des Gonettes, ils ne peuvent pas les mettre sur leur compte en banque, ils sont obligés de les réutiliser dans le réseau professionnel qui accepte les Gonettes. »

Loin de la spéculation, du pouvoir de l’argent et ses dérives, les monnaies locales ont vocation à redonner une place plus simple à la monnaie, un moyen d’échange de biens et services locaux.

Pour savoir si une monnaie locale est en circulation près de chez vous, une carte est en ligne ici

►►► Pour découvrir la chronique «  Des monnaies locales pour une économie plus vertueuse » écoutez le Social Lab de Valère Corréard dimanche à 6h55 dans le 6/9 d’Eric Delvaux.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.