Avec Jean Rochefort, la littérature c'est pour tous les waloufs
Avec Jean Rochefort, la littérature c'est pour tous les waloufs © YouTube

L'acteur s'est prêté au jeu de la lecture un peu déformée d'un grand classique (Madame Bovary) façon argot des quartiers. Clique sur play, gros, si t'es pas un bouffon tu vas ptdr.

"Les Boloss des Belles Lettres" , ça vous dit quelque chose ? À l'origine, un simple blog sur Tumblrqui réinterprétait les grands classiques de la littérature dans un langage légèrement différent. On y racontait Notre Dame de Paris , une histoire où "ça dégénère trop déjà y a un gros daron de la papauté christique qui se radine c’est frolo style maya l’abeille avec un zboub et il a ramené tout son crew" , on y expliquait pourquoi d'après Jules Verne "tu crois tu fais ton p’tit chaud mode yamakasi avec ton uzi ton fouet et ton bob ricard façon indiana jones mais t’as craqué négro c’est pas ça l’aventure" , et on y résumait le Nom de la Rose tout simplement "c’est la transmission du savoir la vérité qui survit dans les flammes c’est aristote chez norman fait des vidéos c’est les p’tites enquêtes izi chez chaussée au moine" .

Le délire était allé jusqu'à la sortie d'un livre (hilarant), et on pensait la boucle bouclée. C'était sans compter le plus grand conteur d'histoires de la scène française, Jean Rochefort, venu jouer les darons chez les waloufs Quentin Leclerc et Michel Pimpant.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.