A partir de quel âge un enfant est-il capable d’anticiper ses propres erreurs, de savoir et d’exprimer quand il ne sait pas ? Jusqu'à maintenant les spécialistes pensaient que cette capacité, appelée métacognition complexe, apparaissait entre 4 et 7 ans. Mais l’équipe de Sid Kouider au Laboratoire de sciences cognitives et psycholinguistique (LSCP) du CNRS, vient de montrer que dès 20 mois un bébé est capable d’évaluer sa propre incertitude.

Les capacités cognitives des bébés de 20 mois
Les capacités cognitives des bébés de 20 mois © © Vladimir Godnik/moodboard/Corbis

Pour en parler, Mathieu Vidard et Axel Villard recevaient ce mardi dans "La Une de la Science" Louise Goupil , post-doctorante au LSCP.

Comment ont-ils fait pour expérimenter leurs recherches sur des bébés ?

On les a fait jouer à cache-cache : les bébés devaient retrouver une boîte, qui était cachée soit à leur gauche, soit à leur droite. Ils devaient pointer du doigt pour indiquer où ils pensaient que la boîte était cachée. On a proposé à la moitié des enfants de demander de l'aide à leurs parents quand ils étaient perdus. L'autre moitié n'avait pas cette option (de demander de l'aide) : les bébés étaient obligés de répondre tout seuls.

Et on a observé que les enfants qui avaient la possibilité de demander de l'aide l'ont fait pour éviter de faire des erreurs. Ce qui suggère qu'ils sont capables d'évaluer leurs propres incertitudes . Et d'éviter de répondre quand ils n'ont pas de réponse à la question.

A quoi ça sert pour un bébé de 20 mois cette métacognition ?

La métacognition chez l'enfant et l'adulte sert beaucoup pour apprendre. Une des pistes intéressantes à exploserer sera de savoir si les bébés s'en servent pour savoir à quoi ils doivent faire attention quand ils apprennent quelque chose de nouveau. Un autre champ d'exploration sera de voir si ils adaptent leur comportement quand ils doivent faire des choix. Il fait savoir que certains animaux - comme le singe le rat ou l'abeille - se servent de la métacognition pour ne pas répondre à une question quand ils n'ont pas la réponse.

Re-écoutez la Une de la Science dans son intégralité :

►►► ALLER PLUS LOIN || (re)écouter "La tête au carré" de Mathieu Vidard consacrée à la vérité dans les sciences

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.