Mercure la planète
Mercure la planète ©

Ce lundi entre 13h12 et 20h42, heure de Paris, la planète Mercure passera entre la Terre et le Soleil. Les amateurs d’astronomie pourront suivre le trajet de la planète, qui apparaîtra comme un tout petit disque noir devant l'astre.

Une belle occasion pour les amateurs d’astronomie. Dans une partie du Monde, notamment en Europe de l’Ouest, la plus petite planète du système solaire, Mercure sera visible ce lundi . Les férus d’astronomie pourront l’observer en plein jour uniquement équipés d'instruments astronomiques.

Mercure donnera l'impression de grignoter l'un des bords du Soleil puis il le traversera très lentement avant de ressortir de l'autre côté, explique Pascal Descamps, astronome à l'Observatoire de Paris.

Un phénomène qui n’arrive que 13 ou 14 fois par siècle . Le dernier s'est produit il y a dix ans. Les prochains seront en novembre 2019, en novembre 2032 et en mai 2049. Cet événement est également un moyen pour les scientifiques de mieux connaître cette planète, la plus éloignée de la Terre.

Où et comment observer le phénomène ?

Impossible de la voir à l’œil nu, compte tenu de la distance. Il faut grossir le Soleil pour espérer distinguer quelque chose avec une lunette ou un télescope. Des observatoires astronomiques à Meudon, Toulouse à la cité de l’espace, au planétarium par exemple donnent cette possibilité au public. Aussi, l’Institut de Mécanique Céleste et Calcul des Ephémérides (IMCCE) a lancé un site dédié pour bien préparer l’événement. L’Observatoire de Paris a mis en ligne un site internet comprenant de nombreuses ressources : conseils d’observations, animations simulant le phénomène, vidéos explicatives, posters et fiches pédagogiques. Pour satisfaire le plus grand nombre, l’Observatoire de Paris propose également une retransmission en directsur internet.

Dans le monde, les zones pour observer le phénomène sont multiples.

Mercure
Mercure © © IMCCE / Observatoire de Paris

Une planète encore (trop) méconnue

Encore peu explorée, la mystérieuse Mercure est la planète la plus proche du Soleil et se trouve à une distance moyenne de 58 millions de km de lui. Elle est aussi la plus petite du système solaire avec un diamètre de 4.780 km seulement. Elle est trois fois plus petite que la Terre . Comme toutes les planètes du système solaire, Mercure tourne autour du Soleil. La planète "métallique" fait le tour de l'astre solaire en 88 jours et passe tous les 116 jours entre la Terre et notre étoile. La raison du phénomène observé ce lundi est due à l'inclinaison de son orbite autour de l'astre par rapport à l'orbite de la Terre.

Concrètement, la plupart du temps, elle se trouve soit en dessous soit au dessus du Soleil. Dans le passé, Mercure, dont la température à la surface varie de -173 degrés Celsius à +427 C, a été observée par deux sondes spatiales américaines, d'abord par Mariner 10 en 1974 et 1975 puis par Messenger qui a fini sa mission en 2015. L'Europe et le Japon se préparent à lancer en 2018 un duo de sondes pour la mission BepiColombo qui rejoindra Mercure en 2024. En attendant 2024 et la diffusion de données précises au sujet de la planète, amateurs et scientifiques pourront la contempler dès ce lundi durant un peu plus de sept heures.

Mots-clés :
Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.