Vote élection
Vote élection © Fotolia

Vous croyiez que vous votiez à droite ou à gauche à cause de votre éducation, votre parcours de vie ? Détrompez-vous ! Selon des chercheurs, il existerait un gène du vote.

Les parents transmettent bien les opinions politiques. Mais ce n’est pas forcément avec les valeurs qu’ils inculquent aux enfants, si l’on en croit une étude de la Royal Society publiée ce mardi.

Les chercheurs ont mis en évidence un lien entre la génétique et les préférences politiques, même si l’idée de facteurs biologiques influençant nos opinions est née il y a déjà plusieurs années.

La clef biologique : la dopamine

Richard P. Ebstein et ses collègues de l’université de Singapour ont examiné le génome de 1.771 étudiantes appartenant à l’ethnie Han (principale ethnie chinoise). Et pour eux, il n’y a pas de doute : leurs idées politiques sont en partie conditionnées par un variant génétique, le gène DRD4. Ce gène serait particulièrement actif chez les femmes.

Le gène DRD4 joue en fait un rôle dans la transmission de la dopamine, qui influe sur plusieurs fonctions neurologiques comme la créativité, la mémoire ou encore l’apprentissage.

Caractère de droite, caractère de gauche

Le lien, étroit, entre opinion politique et traits de personnalité a déjà été établi par de très nombreuses études. Par exemple, les libéraux montreraient une plus grande tolérance à l’ambiguïté et la complexité, seraient plus aptes à s’adapter à l’inattendu. Les conservateurs, eux, ont une tendance à préférer l’ordre, une vie structurée, et prennent leurs décisions avec une grande cohérence.

Qu'en pensent nos politiques français ? Le reportage de Carine Bécard.

Les chercheurs de l’université de Singapour ne sont toutefois pas catégoriques. Si pour eux, "la biologie ne peut être ignorée ", ils soulignent que nos tendances politiques dépendent aussi de facteurs conjoncturels, et éducatifs.

Ce contenu n'est pas ouvert aux commentaires.